Un jeune rugbyman d'Aurillac décède après un plaquage : une enquête ouverte

La veille de son décès, le jeune joueur d'Aurillac avait reçu un choc à l'occasion d'un plaquage lors d'un match amical contre rodez[AFP - Image d'illustration]

Louis Fajfrowski était âgé de 21 ans seulement. Le joueur du club de rugby d'Aurillac est décédé vendredi soir à la suite d'une série de malaises survenus dans les vestiaires du stade Jean-Alric.

Une enquête en «recherche des causes de la mort» a été ouverte samedi après le drame. Confiées au commissariat de police d'Aurillac, ces investigations visent à comprendre ce qu'il s'est passé dans les vestiaires ce jour-là et qui pourrait expliquer l'arrêt cardiaque du jeune rugbyman.

La veille, lors d'une rencontre amicale contre Rodez, Louis Fajfrowski avait subi un choc occasionné par un plaquage, a indiqué le parquet. 

Des vomissements après sa sortie du terrain

«Lorsqu'il est sorti du terrain, son état n'était, semble-t-il, pas alarmant et il voulait même revenir après, mais il a alors été pris de vomissements», a ajouté le parquet.

Une autopsie du corps aura lieu lundi matin à l'Institut médico-légal de Clermont-Ferrand. Elle permettra d'en savoir plus sur les causes de la mort du jeune homme et sur les éventuelles responsabilités engagées.

Le club de D2 dont le jeune trois-quarts centre portait les couleurs a fait part de sa peine sur Twitter. 

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles