Cyclisme : Le Français Rudy Molard nouveau leader du Tour d'Espagne

Rudy Molard compte plus d’une minute d’avance sur les principaux favoris au général. Rudy Molard compte plus d’une minute d’avance sur les principaux favoris au général.[Sirotti / Icon Sport]

Sixième de la 5e étape du Tour d’Espagne, remportée par l’Australien Simon Clarke, Rudy Molard (28 ans) a endossé le maillot rouge de leader. Une première pour un Français sur la Vuelta depuis Sylvain Chavanel en 2011.

Il avait connu son premier moment de gloire, en mars dernier, sur les routes de Paris-Nice avec sa première victoire WorldTour. Six mois plus tard, le coureur Groupama-FDJ a atteint l’échelon supérieur avec ce maillot rouge sur les épaules. «C’est beaucoup d’émotions, un maillot de leader sur un Grand Tour… dans une carrière, ça marque, a-t-il confié sur Eurosport. (…) J’ai commencé à y penser seulement à la fin de l’étape.»

Car rien ne laissait imaginer voir le coéquipier de Thibaut Pinot connaître un tel destin au départ de Grenade. Seulement 28e au classement général, il avait 3’46 de retard sur le leader Michal Kwiatkowski (Sky). Mais il a su se glisser dans la bonne échappée composée de 25 coureurs.

S’il n’a pu se mêler à la lutte pour la victoire dans la cité balnéaire de Roquetas de Mar, réglée au sprint par Clarke devant Bauke Mollema et Alessandro De Marchi, l’ancien coureur de la Cofidis s’est consolé en franchissant la ligne d’arrivée avec plus de cinq d’avance sur Kwiatkowski, qui a choisi de ne pas défendre sa tunique, pour lui permettre de compter plus d’une minute d’avance sur les principaux favoris au général.

Mais le plus dur commence maintenant pour Rudy Molard, qui va devoir défendre son bien. «Il y a deux étapes «light» qui arrivent, a-t-il indiqué. Si je peux le défendre jusqu’à dimanche, c’est déjà bien.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles