Une caricature de Serena Williams jugée raciste et sexiste crée la polémique

Parmi les internautes à monter au créneau, l'écrivaine JK Rowling ne s'est pas montrée tendre avec l'auteur du dessin controversé.[AFP]

Mark Knight, un dessinateur australien, se retrouve sous le feu des critiques pour une caricature de Serena Williams jugée raciste et sexiste par certains internautes.

Publié lundi dans le journal Herald Sun, le dessin montre la championne de tennis avec de grosses lèvres et une allure d'homme en train de piétiner de colère sa raquette. Il renvoie directement aux incidents qui ont émaillé la dernière finale du tableau féminin de l'US Open. Battue par la Japonaise Naomi Osaka, l'Américaine avait notamment traité de «menteur» et «voleur» l'arbitre de la rencontre et avait été sanctionnée d'une amende de 17.000 dollars. 

Parmi les internautes à monter au créneau, l'écrivaine JK Rowling ne s'est pas montrée tendre avec l'auteur du dessin controversé. «Bravo pour avoir réduit l'une des plus grandes sportives vivantes à des tropes racistes et sexistes et pour avoir transformé une autre grande sportive en accessoire sans visage», a écrit la «maman» d'Harry Potter.

Face à la polémique, Mark Knight a tenté de calmer le jeu, expliquant avoir également croqué de façon peu flatteuse le tennisman australien Nick Kyrgios. La rédaction du Herald Sun lui a apporté son soutien.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles