Ligue des champions : Le PSG sur la corde «red» à Liverpool

Le PSG pourra compter sur son trio offensif face à Liverpool. Le PSG pourra compter sur son trio offensif face à Liverpool.[Anthony Dibon/Icon Sport]

Jusqu’ici tout va bien pour le PSG… Le club de la capitale connaîtt une entame sans le moindre accroc après avoir remporté un nouveau trophée des champions et ses cinq premiers matchs de championnat.

Mais son début de saison va basculer dans une toute autre dimension, ce mercredi soir, avec un déplacement à hauts risques à Liverpool pour entamer sa nouvelle campagne de Ligue des champions, qui reste l’objectif inassouvi du septuple champion de France depuis l’arrivée des Qataris en 2011. Et ce choc face au finaliste malheureux de la dernière édition donnera des indications sur la capacité de Thiago Silva et ses coéquipiers à étendre leur parcours européen au moins jusqu’à la finale au Wanda Metropolitano de Madrid le 1er juin prochain.

C’est aussi dans cette volonté que les dirigeants parisiens sont allés chercher Thomas Tuchel, après deux éliminations consécutives dès les 8es de finale. Tout comme son équipe, l’entraîneur allemand sera très attendu pour son premier véritable test à la tête du club dans le bouillonnant Anfield Road, où l’OM et Lyon sont les deux seules équipes françaises à être parvenues à s’imposer.

S’il pourra compter sur son trio d’attaque composé de Neymar, Edinson Cavani et Kylian Mbappé, il devra trouver les solutions défensives pour contrecarrer le trident offensif tout aussi redoutable des Reds avec Mohamed Salah, Sadio Mané et Roberto Firmino, incertain pour ce rendez-vous, tout en «bricolant» pour le poste de numéro 6, avec notamment la suspension de Marco Verratti, et en insufflant un état d’esprit conquérant, qui a souvent fait défaut aux Parisiens ces dernières saisons. «Ce match va nous permettre un peu de nous situer, a indiqué Thomas Meunier. On va pouvoir un peu se mesurer et les phases de groupe servent à prouver qu’on a les qualités.» Même si la vérité du mois de septembre n’est pas toujours celle de février et des matchs à élimination directe. Et le PSG en sait quelque chose.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles