Tiger Woods remporte son 80e trophée sur le PGA Tour

La légende du golf Tiger Woods a gagné dimanche le Tour Championship, dernière épreuve de la saison sur le circuit professionnel américain (PGA) disputée sur le parcours d'East Lake, près d'Atlanta. À cinq jours de la Ryder Cup à Paris, l'Américain revient de loin et retrouve les sommets.

À 42 ans, le Tigre se classe à la 13e place mondiale et termine deuxième de la FedexCup. Il n'avait plus remporté de titre majeur depuis cinq ans, en août 2013. Une éternité.

Devant une foule survoltée, totalement sous le charme d'un des plus grands come-back du sport, Woods a remporté l’une des compétitions les plus relevées du circuit car composée des 30 meilleurs joueurs du PGA. 

«Je me suis battu toute la journée dans des conditions de jeux compliquées», a partagé le champion. «J'ai beaucoup travaillé pour en arriver là, j'ai changé mon swing. J'ai tout essayé pour ne pas pleurer sur le green du 18 car tous ces gens derrière moi c'était fabuleux. Au 18, mettre ce deuxième coup dans le bunker a été un grand soulagement. Je savais qu'il n'allait pas m'arriver grand-chose mais il fallait quand même que je termine».

Annoncé perdu pour le golf

Tiger Woods peut savourer ce succès. Après quatre opérations du dos et de multiples apparitions dans les tabloïds, l'Américain se pensait perdu pour le golf. «J'ai passé des moments compliqués ces derniers temps et beaucoup de joueurs m'ont attendu sur le green du 18 car ils savent que je me suis battu pour revenir. La pression que j'ai eu sur les deux derniers trous a été énorme et cette approche putt que je fais au 17 pour le par a changé pas mal de choses», a-t-il savouré. 

À cinq jours de la Ryder Cup, la légendaire compétition opposant les États-Unis à l'Europe, Woods effectue l’un des plus improbables come-back de l’histoire en remportant son 80e trophée sur le PGA Tour. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles