Equipe de France : l'indispensable Olivier Giroud

Olivier Giroud est actuellement le 4e meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France. Olivier Giroud est actuellement le 4e meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France.[Anthony Dibon/Icon Sport]

Thierry Henry, Michel Platini, et bientôt Olivier Giroud ? Avec 32 réalisations sous le maillot bleu (en 83 sélections), l’attaquant a dépassé, le mois dernier, Zinedine Zidane et n’est plus qu’à deux buts de David Trezeguet (34 buts) pour devenir le 3e meilleur buteur de l’histoire de l’équipe de France.

Et il aura la possibilité de s’en approcher, ou de le dépasser, ce jeudi, lors du match amical face à l’Islande et, mardi prochain, contre l’Allemagne en Ligue des nations. «Je suis quelqu’un qui me fixe des objectifs selon mes chances. Je vois étape par étape. Mais j’espère marquer un maximum de buts», a confié le joueur de Chelsea dans l’émission Footissime. Cette performance, s’il venait à la réaliser, suffira-t-elle à atténuer les critiques permanentes à son égard ?

En sélection comme en club, Giroud est sans cesse remis en question sur ses qualités de finisseur ou son style de jeu. Mais, imperturbable face aux interrogations qu’il suscite, il a toujours su répondre à ses détracteurs et se rendre indispensable, et encore plus avec les Tricolores, même s’il a connu des périodes de mutisme, comme pendant la Coupe du monde en Russie, où il n’a pas trouvé le chemin des filets. «J’ai contribué à ma façon en faisant marquer les autres ou en faisant le sale boulot que certains ne voient pas», a-t-il rappelé.

Un travail précieux qui trouve grâce aux yeux de Didier Deschamps qui lui accorde une confiance quasi aveugle depuis son arrivée à la tête des Bleus en 2012. «Olivier a toujours été important pour nous, a insisté le sélectionneur. Même s’il n’a pas marqué à la Coupe du monde, cela ne l’a pas empêché d’être important pour nous. Il a connu des périodes difficiles. Il est souvent injustement critiqué. Mais il a sa part dans les résultats obtenus par l’équipe de France.» Et les chiffres (70% de victoires avec lui contre 55% sans lui) parlent en sa faveur…

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles