Vegedream : «Ce tube, on n’a même pas fait exprès»

Il y avait Gloria Gaynor en 1998. En 2018, il y a Vegedream. L’auteur de « Ramenez la Coupe à la maison » est désormais collé à vie à l’équipe de France. Et il ne s’y attendait vraiment pas. Pour CNews, il s’est confié sur cette ascension fulgurante.

Il y a trois mois, les Bleus décrochaient la 2e étoile du football tricolore en battant la Croatie en finale de la Coupe du monde. Pour accompagner cette victoire, Vegedream avait concocté un son, déjà disque de platine, qui a fait le tour de toute la France. Mais pas que. Cette chanson lui a aussi permis de passer dans une nouvelle dimension.

Ce tube « Ramenez la Coupe à la maison » a changé votre vie ?

Totalement. Ça a vraiment changé toute ma vie. Ça m’a ouvert beaucoup de portes. Il y a énormément de gens qui me reconnaissent désormais… alors qu’on n’a même pas fait exprès.

Mais comment cette chanson est-elle arrivée dans le vestiaire des Bleus ?

Quand l’équipe de France s’est qualifiée pour la finale (en battant la Belgique en demi-finale), je me suis dit que j’allais faire un titre pour mes gars (Mendy, Umtiti, Kimpembe…). Ils écoutent mes sons tout le temps, ils m’apportent la force, alors je voulais les remercier.

Et vous l’avez ensuite envoyée aux joueurs…

Quand ils ont gagné, je l’ai envoyé à Benjamin Mendy. C’est parti de là. J’ai entendu beaucoup de personnes se plaindre et critiquer le fait que je ne cite que mes « potes ». Mais à la base, ce n’était que pour eux. En plus, j’ai essayé de mettre tout le monde pour que toute l’équipe soit citée.

« Au Stade de France, je voulais me faire pipi dessus »
Vegedream

Va-t-il y en avoir d’autres ?

Non, c’était vraiment que ce titre.

Quelle est votre actualité désormais ?

J’enchaîne un peu partout les concerts privés, les show cases. Et j’ai un album de prévu pour décembre.

Se retrouver devant 80.000 spectateurs au Stade de France en septembre dernier pour les festivités des champions du monde, qu’est-ce que cela vous a fait ?

Sincèrement, je voulais me faire pipi dessus. C’était impressionnant. Le fait que les gens connaissent la musique, qu’ils la chantent, ça m’a vraiment touché.

Et même en Belgique, on a pu voir que vos fans connaissent les paroles…

L’anecdote, c’est que j’avais prévu de ne pas chanter ça par fair-play et respect. J’ai terminé mon show et les gens m’ont hué car ils voulaient à tout prix que je chante… Alors je me suis exécuté.

Vous avez chanté pour les footballeurs mais est-ce que vous êtes aussi joueur de foot ?

Oui, je jouais en club quand j’étais jeune à l'US Orléans. Je jouais milieu gauche.

Quel était votre style de jeu ?

J’étais quelqu’un de très très très rapide. Je récupérais la balle, je la poussais vers l’avant et comme j’avais une grosse vitesse, je semais les défenseurs et je m’en allais seul au but, ou sur le côté je centrais pour mes attaquants.

En tant que fan de football, vous êtes forcément fan de jeux vidéo ?

Oui je joue très souvent à Fifa. Je suis très collectif. Ça va dans tous les sens jusqu’au but pour marquer. Je ne suis pas très dribble.

dm_img_secondaire_vegedream.jpg

Quelle est votre équipe préférée ?

Je joue toujours avec le PSG.

Et contrairement à Paris, est-ce tu as réussi à remporter la Ligue des champions ?

Non pas encore… je n’ai pas encore eu le temps en fait. Mais si j’y mets à fonds, je peux faire des dégâts.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles