Karen Khachanov bat Novak Djokovik et remporte le Masters 1000 de Paris-Bercy

Karen Khachanov succède à l’Américain Jack Sock au palmarès. Karen Khachanov succède à l’Américain Jack Sock au palmarès.[Baptiste Fernandez/Icon Sport]

Karen Khachanov a créé la sensation, ce dimanche, en remportant le Rolex Paris Masters à Bercy. Le Russe, 18e mondial, a battu en finale Novak Djokovic (7-5, 6-4) pour décrocher le plus beau titre de sa jeune carrière.

Il pouvait s’agenouiller et embrasser le court Central. Karen Khachanov (22 ans) a conclu de la meilleure des manières sa semaine dans la capitale française avec ce premier sacre en Masters 1000. Impressionnant tout au long du tournoi, le Russe, culminant à près de deux mètres (1m98), a signé quatre victoires sur des membres du Top 10 (Isner, Zverev, Thiem, Djokovic) pour s'offrir un quatrième titre et succéder à l’Américain Jack Sock au palmarès au terme d’une finale parfaitement maitrisée.

Malgré un début de match timoré, où il a été breaké dès son deuxième jeu de service, Khachanov ne s’est jamais affolé et a récité son tennis pour dominer un Novak Djokovic, invaincu depuis 22 rencontres mais diminué physiquement par sa bataille remportée la veille contre Roger Federer. «Pour moi, c’est une des meilleures semaines de ma carrière. Je ne pouvais pas imaginer terminer aussi bien ma saison», s’est il félicité à l’issue de la partie. Mais il n’en a peut-être pas totalement fini avec sa saison. Alors qu’il va grimper au 11e rang mondial, qui lui offre une place de deuxième remplaçant au Masters de Londres (11 au 18 novembre), il pourrait être amené à disputer le tournoi des Maitres en cas de défaillances.

Novak Djokovic est, lui, assuré d’être présent dans la capitale anglaise. Mais pour le Serbe, qui n’a pas traîné après sa défaite à Bercy, où il n’avait perdu aucune de ses quatre précédentes finales (2009, 2013, 2014, 2015), ce revers est un coup d’arrêt. Vainqueur de 33 de ses 34 matchs, le Serbe semblait invincible depuis ses sacres à Wimbledon puis à l’US Open. Mais «Nole», en quête d'un 33e sacre en Masters 1000, est tombé sur plus fort que lui. «Je ne me sentais pas très bien aujourd’hui. Mais Karen mérite un grand respect, il mérite ce trophée», a-t-il concédé. Et Djokovic se consolera avec son retour, ce lundi, sur le trône du tennis mondial.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles