Antoine Kombouaré limogé par Guingamp

Antoine Kombouaré avait prolongé son contrat il y a quelques semaines. Antoine Kombouaré avait prolongé son contrat il y a quelques semaines.[Vincent Michel/Icon Sport]

Antoine Kombouaré n’a pas résisté à la débâcle de Guingamp, dimanche, à Nantes (5-0). L’entraîneur a été démis de ses fonctions, ce mardi, par le club breton, lanterne rouge de Ligue 1 avec seulement 7 points en 12 journées.

Arrivé en mai 2016 pour succéder à Jocelyn Gourvennec, le Kanak avait prolongé son contrat en début de saison jusqu’en 2020. Et il avait récemment reçu le soutien de Bertrand Desplat. «On n’a pas l’habitude de tourner le dos aux personnes quand on est dans la difficulté, avait confié le président guingampais au micro de beIN SPORTS. Au contraire, je suis plutôt quelqu’un qui apporte beaucoup de confiance et beaucoup de soutien aux personnes qui en ont besoin». L’EAG n’est en effet pas coutumier du fait, car il faut remonter en 2007 pour retrouver la trace d’un entraîneur remercier en cours de saison.

Mais la situation de Guingamp, qui ne compte qu’une maigre victoire depuis le début de la saison, a poussé les dirigeants à se séparer de l’ancien coach du PSG. Alors que Christophe Kerbrat et ses coéquipiers se préparent à recevoir Lyon, ce samedi, en championnat, l’intérim sera assuré par Vincent Rautureau (directeur du centre de formation) et Sylvain Didot (entraîneur de la N3) «dans l’attente de la nomination du nouvel entraîneur», a indiqué le club dans un communiqué. Son nom devrait être connu pendant la trêve internationale.

Antoine Kombouaré est le 4e entraîneur viré depuis le coup d’envoi de la saison après Gustavo Poyet à Bordeaux, Miguel Cardoso à Nantes et Leonardo Jardim à Monaco, où l’arrivée de Thierry Henry sur le banc n’a toujours pas eu l’effet escompté.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles