La quête de Novak Djokovic au Masters de Londres

Novak Djokovic est assuré de terminer l’année sur le trône de numéro 1 mondial. Novak Djokovic est assuré de terminer l’année sur le trône de numéro 1 mondial.[Dave Winter/Icon Sport]

Difficile de passer à côté. Que ce soit dans les rues aux abords de l’O2 Arena, théâtre du Masters de Londres, ou sur les murs de la station de métro North Greenwich, dans une campagne de pub de la célèbre marque au crocodile, Novak Djokovic est omniprésent dans la capitale anglaise, où il avait brillé par son absence, la saison dernière, en raison d’une blessure au coude.

Un an plus tard, le Serbe, qui effectuera son entrée en lice ce lundi soir contre l’Américain John Isner, semble en avoir fini avec ses soucis physiques et s’avance même en grand favori du tournoi des Maîtres à la faveur d’une deuxième partie de saison exceptionnelle.

Revenu à son meilleur niveau, il a mis la main sur Wimbledon, l’US Open ainsi que sur les Masters 1000 de Cincinnati et Shanghai avant d’échouer en finale du Rolex Paris Masters, butant sur le Russe Karen Khachanov. Loin d’être rassasié, il a désormais les yeux rivés sur un sixième Masters, qui lui permettrait d’égaler Roger Federer.

Une chose est sûre, il est déjà assuré de terminer l’année sur le trône de n°1 mondial grâce au forfait de son dauphin Rafael Nadal. «Je suis très fier. Cette année a été vraiment spéciale, par rapport à tout ce que j'ai traversé, surtout après mon opération en février, a confié Djokovic. Ça paraissait improbable de terminer l’année au sommet.» Et comme un bonheur n’arrive jamais seul…

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles