Ligue des champions : Accroché par Manchester City (2-2), Lyon jouera sa qualification contre le Shakhtar Donetsk

Le doublé de Maxwell Cornet n'aura pas été suffisant pour Lyon pour battre Manchester City. Le doublé de Maxwell Cornet n'aura pas été suffisant pour Lyon pour battre Manchester City.[Icon Sport]

Tenu en échec par Manchester City (2-2), après avoir mené par deux fois au score, ce mardi soir, Lyon jouera sa qualification pour les huitièmes de finale de la Ligue des champions contre le Shakhtar Donetsk. Mais l'OL peut avoir beaucoup de regrets.

Bruno Genesio et ses joueurs ne sont pas passés loin de réaliser un nouvel exploit. Comme au match aller, où ils s’étaient imposés dans le nord de l’Angleterre pour leur entrée dans la compétition, les Lyonnais ont fait mieux que tenir tête à cette équipe de Manchester City si impressionnante en Premier League et auraient mérité d’empocher les trois points au terme d’une belle performance collective.

Mais ils ont payé au prix fort leur manque d’efficacité dans le dernier geste, notamment en première période. Parfaitement entrés dans la partie, ils ont su bousculer et museler leurs adversaires pour se créer les situations les plus dangereuses. Mais ni Memphis Depay, pourtant seul au second poteau (13e), ni Maxwell Cornet, également esseulé au point de penalty (29e) et auteur d’une reprise acrobatique sur la barre (43e), n’ont réussi à trouver l’ouverture.

Loin de baisser les bras, l’ancien messin, déjà buteur à l’aller, a été récompensé de ses efforts après la pause avec une frappe enroulée du pied gauche en pleine lucarne (55e) avant de récidiver à dix minutes du coup de sifflet finale en redonnant l’avantage à l’OL après l’égalisation d’Aymeric Laporte (62e). Avec ce doublé, l’attaquant lyonnais a donné raison à son entraîneur de l’avoir à nouveau aligné sur le front de l’attaque et pensait sûrement offrir la victoire ainsi que la qualification pour les huitièmes de finale à son équipe.

Mais les matchs des Lyonnais se suivent et se ressemblent dans cette Ligue des champions. Comme lors de leur double confrontation contre Hoffenheim (3-3, 2-2), ils ont craqué dans les derniers instants sur une tête de Sergio Agüero (83e). Une égalisation lourde de conséquence en raison de la victoire du Shakhtar Donetsk à Hoffenheim dans les arrêts de jeu (2-3), qui oblige le club rhodanien à jouer une «finale» contre la formation ukrainienne, revenu à deux points au classement du groupe F, lors de la dernière journée.

«On a fait un très grand match. On a montré un très beau visage. Malheureusement on n’a pas su garder notre avantage, a regretté Cornet à l'issue de la rencontre. Il y a beaucoup de regrets. Mais ce n’est pas encore fini, on va aller chercher cette qualification tous ensemble.» Et pour valider son billet, l’OL devra s’imposer ou faire match nul en Ukraine. En revanche, en cas de défaite, il sera condamné à jouer la Ligue Europa…

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles