Le jeune joueur du Stade Français victime d'un arrêt cardiaque en plein match est mort

Le club parisien a apporté son soutien à la famille du jeune joueur.[Andre Ferreira / Icon Sport]

Victime d’un arrêt cardiaque dimanche en plein match à Bègles, Nicolas Chauvin, joueur de l’équipe Espoirs du Stade Français est mort, a annoncé ce mercredi le club.

«C’est avec une immense tristesse que le Stade Français Paris fait part du décès de Nicolas Chauvin. Toutes nos pensées vont à la famille de Nicolas», a déclaré le club.

Âgé de 19 ans, le troisième ligne aile, admis au CHU Pellegrin de Bordeaux, avait «été opéré en urgence d’une fracture de la deuxième cervicale », avait communiqué le Stade Français. Il était en réanimation depuis dimanche après «avoir été victime d'un traumatisme cervical qui a occasionné un arrêt cardiaque et une anoxie cérébrale», a indiqué le Stade Français

Quelques mois après Aurillac

Pour rappel, Nicolas Chauvin ne s’est pas relevé après un placage intervenu autour de la 5e minute du match face à Bordeaux-Bègles, que l'arbitre a immédiatement arrêté. Victime d’un arrêt cardiaque, il a été pris en charge par le staff médical du club girondin qui lui a prodigué un massage cardiaque pendant près de vingts minutes.  Lorsque les pompiers et le Samu sont arrivés sur les lieux, le pouls du joueur, toujours inconscient, était reparti et il a été transporté à l'hôpital.

Un accident qui intervient quatre mois après la mort accidentelle du jeune joueur d’Aurillac (Pro D2) Louis Fajfrowski, décédé à 21 ans à la suite d'un placage lors d'un match de pré-saison contre Rodez.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles