Martin Fourcade, le retour du roi

Le Français Martin Fourcade remporte la poursuite lors du biathlon d'Hochfilzen le 15 décembre 2018 [JOE KLAMAR / AFP] Le Français Martin Fourcade remporte la poursuite lors du biathlon d'Hochfilzen le 15 décembre 2018 [JOE KLAMAR / AFP]

A la dérive la semaine dernière, Martin Fourcade a retrouvé toutes ses sensations pour effectuer une véritable démonstration samedi lors de la poursuite d'Hochfilzen, se replaçant idéalement dans la course au Gros Globe de cristal.

Après sa 2e place décrochée vendredi sur le sprint, ce succès efface totalement les deux énormes déconvenues enregistrées à Pokjluka en ouverture de la Coupe du monde (24e du sprint, abandon sur la poursuite) et prouve que le Français est bel et bien de retour, en pleine possession de ses moyens. Fantomatique en Slovénie, il aura connu dans la station du Tyrol autrichien une renaissance spectaculaire, qui lance enfin sa saison.

Le quintuple champion olympique, désormais 2e au classement général après cette 76e victoire dans sa carrière, en profite pour mettre une belle pression sur son grand rival Johannes Boe, qui a totalement craqué et lui a quelque peu facilité la tâche.

Le Norvégien, qui restait sur 3 succès d'affilée et s'était élancé avec 9 secondes d'avance sur Fourcade, a sabordé toutes ses chances avec 3 fautes dès son 2e tir couché, ouvrant la voie au Français. Boe a finalement terminé 9e avec un piètre total de 6 erreurs à la carabine.

Impérial

Fourcade a lui été impérial au tir (20/20) pour signer sa 2e victoire de la saison et signifier à tous ses rivaux que sa défaillance de Pokljuka n'était que passagère.

Le Français Martin Fourcade (c) remporte la poursuite lors du biathlon d'Hochfilzen le 15 décembre 2018  [JOE KLAMAR / AFP]
Le Français Martin Fourcade (c) remporte la poursuite lors du biathlon d'Hochfilzen le 15 décembre 2018 [JOE KLAMAR / AFP]

«C'est une super course, maîtrisée de bout en bout, et une journée magnifique, a déclaré le Français sur la Chaîne L'Equipe. Je savais que Johannes (Boe, ndlr) devait m'ouvrir la porte si je voulais gagner et je suis très heureux d'avoir pris cette petite ouverture. Ce n'était pas encore les sensations du siècle sur les skis et j'ai à coeur d'aller plus vite, mais je suis super heureux.»

De nouveau compétitif et le couteau entre les dents pour aller chercher un 8e Gros Globe d'affilée, Fourcade n'a toutefois pas oublié sa mésaventure de Pokljuka. Pour éviter de revivre pareil scénario noir, il ne serait pas contre un peu de repos dimanche, jour dévolu au relais.

«On n'a pas encore pris la décision mais vu le contexte de la semaine dernière, je pense que ce serait plus prudent de rester au chaud, a-t-il expliqué. On a vu qu'on avait une équipe de France performante et que je sois là ou pas, il y a les moyens d'aller jouer devant. Mais c'est le staff de l'équipe de France qui décidera.»

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles