France-Russie, finale de l'Euro 2018 : à quelle heure et sur quelle chaine ?

Les Bleues s’étaient inclinées lors du match d’ouverture face aux Russes. Les Bleues s’étaient inclinées lors du match d’ouverture face aux Russes.[Fred Marvaux/Icon Sport]

Championne du monde en titre, la France affronte la Russie, ce dimanche 16 décembre, en finale de l’Euro 2018. La rencontre est à suivre en direct et en intégralité à partir de 17h30 sur beIN SPORTS 1 et TF1.

Les Bleues ont rendez-ont avec l’histoire. Un an après leur sacre mondial en Allemagne, elles peuvent décrocher leur premier titre continental. Mais pour imiter les «Experts», couronnés champions du monde dans l’Hexagone il y a bientôt deux ans, et monter sur le toit de l’Europe, les filles d’Olivier Krumbohlz vont devoir venir à bout des redoutables Russes, qui résistent encore et toujours aux Tricolores. Ces dernières années, elles sont venues à bout de toutes les grandes puissances du handball, de la Norvège, l’année passée en finale du Championnat du monde, des Pays-Bas aux JO de Rio et vendredi en demi-finales, du Danemark, du Suède, et les autres… mais pas de la Russie.

Manon Houette et ses coéquipières ont toujours en mémoire leur défaite en finale des Jeux au Brésil. Elles n’ont pas oublié non plus que ces mêmes Russes les avaient battues lors du match d’ouverture à Nancy (26-23). «Notre équipe n’est plus la même qu’au premier match. Nous avons grandi, individuellement et peut-être encore plus collectivement. Nous avons su tirer les bons enseignements de cette défaite pour repartir dans la bonne direction. Ce qui donnera forcément un match différent», a prévenu Allison Pineau.

Il flottera néanmoins un doux parfum de revanche dans l’AccorHotel Arena. Et les Françaises entameront cette finale avec la farouche volonté de les faire enfin trébucher. «En défense, il va falloir les bouger, les déranger. Si on les laisse venir dans nos neuf mètres, elles sont imparables. Il faut les faire reculer, les faire sortir de leur match», a déclaré Manon Houette.

Un billet pour les jo en jeu

Et si les championnes du monde en titre pourront s’appuyer sur une attaque particulièrement performante (66% de réussite aux tirs), la différence pourrait se faire sur le mental. «Ça va sûrement se jouer dans les cinq dernières minutes. Il va falloir rester dans notre plan de bataille jusqu'au bout. On a grandi mentalement et ça fait peur aux adversaires. On va leur tenir tête et elles vont craquer parce qu’elles ne sont pas habituées à ce qu’on les tienne aussi longtemps», a assuré Alexandra Lacrabère.

Et comme un bonheur n’arrive jamais, en cas de titre, les Bleues décrocheront leur billet pour les JO de Tokyo en 2020. «Pour moi, c’est presque plus important que le titre européen, a lâché Olivier Krumbholz. Celui qui se qualifie en premier a de bonnes chances de gagner les JO après.» On ne demande que ça…

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles