L'odeur du cent pour Roger Federer à l'Open d'Australie

Double tenant du titre, Roger Federer peut décrocher le 100e titre de sa carrière à Melbourne. Double tenant du titre, Roger Federer peut décrocher le 100e titre de sa carrière à Melbourne.[ActionPlus / Icon Sport]

Près d’un an plus tard, le selfie trône toujours en tête de son compte Twitter. Sur ce cliché, très partagé, Roger Federer pose fièrement avec le trophée Norman Brookes, qui symbolise le 20e titre du Grand Chelem de sa majestueuse carrière conquis à l’Open d’Australie en janvier dernier.

Une photo que le Suisse va tenter de mettre à jour à l’issue d’une quinzaine à Melbourne qui peut lui permettre d’écrire un énième chapitre de l’Histoire du tennis. Double tenant du titre, le n°3 mondial, qui fera son entrée en lice ce lundi (pas avant 11h) contre l’Ouzbek Denis Istomin, est en quête d’un triplé, seulement réalisé dans l’ère Open par Novak Djokovic (de 2011 à 2013), qui ferait de lui l’homme le plus titré du premier Majeur de la saison.

Un septième sacre aux pays des kangourous permettrait surtout à Federer de franchir la barre symbolique des 100 titres sur le circuit. «Je pourrai vivre heureux pour le restant de mes jours avec 99 victoires. Mais ce serait génial d’obtenir mon 100e titre en Australie. Ce serait très spécial pour moi», a confié Federer, qui refuse d’endosser le costume de favori, qu’il laisse volontiers à Djokovic. «Avec ses six derniers mois, ça doit être lui le favori, a-t-il déclaré. Moi, je suis simplement heureux de revenir après deux années incroyables et de me sentir bien.»

Très bien même. Car à 37 ans, le Bâlois, qui ne cesse de repousser les limites d’une retraite dont il ne veut pas entendre parler, est apparu particulièrement fringant lors de la Hopman Cup, remportée en ouverture de sa saison. Et ce choix de préparation n’est sûrement pas anodin pour avoir participé à ce tournoi d’exhibition ces deux dernières saisons avant d’être couronné à l’Open d’Australie.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles