Open d'Australie : le nouveau départ de Jo-Wilfried Tsonga

Jo-Wilfried Tsonga a bénéficié d’une invitation pour participer à l’Open d’Australie. Jo-Wilfried Tsonga a bénéficié d’une invitation pour participer à l’Open d’Australie.[Baptiste Fernandez/Icon Sport]

Sans une invitation, Jo-Wilfried Tsonga n’aurait pu prétendre participer à l’Open d’Australie, où il affrontera, ce mardi, le Slovaque Martin Klizan (40e mondial) pour son entrée en lice. La faute à une saison dernière quasi-blanche, en raison d’une blessure récalcitrante à une genou, qui l’a vue retomber au 177e rang mondial.

Ce fâcheux épisode désormais derrière lui, le Manceau (33 ans) avance à tâtons, sans grandes certitudes, mais il ne boude pas son plaisir de pouvoir refouler les courts, et notamment ceux de Melbourne, théâtres de son unique finale en Grand chelem il y a dix ans déjà (battu par Novak Djokovic). «C’est toujours spécial et un plaisir de revenir ici. J’ai un rapport particulier avec le public australien. Ils m’ont toujours soutenu», a confié à la FFT l’ancien numéro 1 français, marié depuis le mois de mars et papa comblé.

Malgré une entame de saison prometteuse avec une demi-finale à Brisbane, «Jo», qui a révélé souffrir de drépanocytose (maladie génétique rare touchant le sang et provoquant de grosses fatigues après de longs trajets en avion), a conscience qu’il lui sera impossible de réaliser un parcours identique et qu’il a encore besoin de temps pour renouer avec son meilleur niveau.

«Je me fixe des objectifs, mais des objectifs à ma portée, a-t-il précisé. (…) J’y vais étape par étape.» S’il passe la première en Australie, il a de grandes chances de retrouver Djokovic sur la deuxième.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles