Open d'Australie : Pas d'exploit pour Jo-Wilfried Tsonga

Jo-Wilfried Tsonga va reculer au-delà du Top 200. Jo-Wilfried Tsonga va reculer au-delà du Top 200.[GEPA / Icon Sport]

La loi du plus fort a été respectée sur la Rod Raver Arena. Dans un remake de la finale de 2008, Jo-Wilfried Tsonga a été logiquement battu, ce jeudi, par Novak Djokovic au 2e tour de l’Open d’Australie (6-4, 7-5, 6-4). Comme onze ans plus tôt.

Le Manceau n’a pas démérité et a offert quelques séquences de jeu intéressantes, allant jusqu’à prendre le service du Serbe à deux reprises. Mais l’ancien n°1 français, qui a vécu une saison 2018 quasi blanche en raison d’une blessure au genou, revient de trop loin pour pouvoir prétendre rivaliser avec le n°1 mondial quelques semaines seulement après son retour à la compétition.

«C’est un match qui me permet de prendre conscience de tout le chemin qui me reste à accomplir», a déclaré Tsonga, rassuré sur son état physique et satisfait de sa tournée australienne, avec une demi-finale à Brisbane. Même s’il va glisser au-delà du Top 200 avec cette élimination précoce.

Elle s’ajoute à celles de Jérémy Chardy, tout proche de renverser Alexander Zverev (6-7, 4-6, 7-5, 7-6, 1-6), de Gilles Simon, surpris par Alex Bolt (6-2, 4-6, 6-4, 6-7, 4-6), et Alizé Cornet, dominée par Venus Williams (3-6, 6-4, 0-6). A l’entame du 3e tour, Pierre-Hugues Herbert, qui sera opposé au Canadien Milos Raonic (17e), après avoir sorti le Sud-Coréen Hyeon Chung (25e), Lucas Pouille, tombeur de l’Allemand Maximilian Marterer (71e) et affrontera l'invité australien Alexei Popyrin pour une place en 8e de finale, et Caroline Garcia, qui défiera la nuit prochaine Danielle Rose Collins, sont les trois derniers français encore en lice à Melbourne.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles