Open d'Australie : Roger Federer éliminé en 8e de finale, mais présent à Roland-Garros

Roger Federer était double tenant du titre à Melbourne. Roger Federer était double tenant du titre à Melbourne.[SipaUSA / Icon Sport]

Double tenant du titre, Roger Federer a été éliminé, ce dimanche, par le jeune Stefanos Tsitsipas en quatre sets (6-7, 7-6, 7-5, 7-6). Le Suisse ne remportera pas de septième sacre à Melbourne, alors que le Grec affrontera l’Espagnol Roberto Bautista Agut en quarts de finale.

L’élève a dompté le maître. Du haut de ses 20 ans, Tsitsipas a réalisé le plus bel exploit de sa carrière pour s’offrir le premier quart de finale de sa carrière en Grand Chelem et faire tomber le roi de son trône au terme d’une rencontre majestueuse. Avec cette prouesse, le Grec est devenu l’un des candidats pour hériter de la couronne, même si le chemin est encore long jusqu’au trophée Norman Brookes. Un autre duel de haute volée l’attend face à Bautista Agut, l’un des hommes en forme de ce début après notamment son titre à Doha.

Mais il a prouvé que rien n’était impossible. Alors qu’il avait l’idole de son enfance de l’autre côté du filet, le n°15 mondial est entré sur le court sans le moindre complexe et s’est montré agressif dès les premiers coups de raquette sans rien lâché à son adversaire. Preuve en est avec les 12 balles de break concédées sans jamais céder une seule fois son service. Et même mené après la perte du premier set dans un tie-break à pile ou face (13-11), il a continué à s’accrocher.

Comme à la fin de la deuxième manche lorsqu’il s’est employé pour sauver les quatre balles de set de Federer pour recoller (5-5) avant de revenir au contact de l’ancien n°1 mondial après un nouveau tie-break (7-3). Ce deuxième acte a été le tournant de cette partie. Car Roger Federer a semblé touché par la perte de ce set. Lâché par son coup droit (55 fautes directes), malgré quelques coups d’éclats, il a été breaké par Stefanos Tsitsipas, qui a pris les commandes de ce combat haletant (7-5), sans parvenir à renverser la situation et a fini par rendre les armes dans la quatrième manche encore une fois conclue au tie-break (7-6).

Federer présent à roland-garros

Cette élimination précoce, seulement la deuxième avant les demi-finales en 15 ans, ne l’a pas empêché de recevoir une immense ovation de la part du public australien au moment de quitter la Rod Laver Arena. La même que celle qui pourrait l’attendre pour son retour à Roland-Garros en mai prochain. Le Suisse, qui n’a plus foulé la terre battue parisienne depuis 2015, a annoncé sa présence aux Internationaux de France dans la foulée de sa défaite. Une décision prise par «envie» et pour éviter de connaître «un mega break» dans sa saison. C'est donc dans la capitale qu'il tentera de décrocher son 21e titre du Grand Chelem.

Stefanos Tsitsipas a, lui, encore du temps avant de penser à Roland-Garros. Il a le premier Majeur de la saison à terminer. Mais il a d'abord pris le temps de savourer son bonheur et de réaliser ce qui lui arrive. «Je ne peux pas décrire ce que je ressens, a-t-il concédé. Jouer Federer ici, sur le Central, et gagner…» La marque d’un futur grand. Très grand !

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles