Prix du Cornulier : les trotteurs montés ouvrent le bal avant le Prix d'Amérique

Thierry Duvaldestin présentera Briac Dark, 3e dans le Prix de Calvados pour ses débuts au monté. [AFP]

Traders, Bilibili, Briac Dark... une quinzaine de trotteurs montés ouvriront le bal dimanche à Vincennes dans le Prix du Cornulier, la plus belle épreuve de cette discipline purement française, à une semaine du Prix d'Amérique.

Dans cette course de 2.700 mètres, considérée comme le pendant du Prix d'Amérique, Traders et Bilibili partiront favoris, et un troisième larron, Briac Dark, nouveau venu dans la spécialité, pourrait bien arbitrer les débats.

Dans cette course internationale, dotée de 650.000 euros, Traders, le pensionnaire de Philippe Allaire, est le tenant du titre. Il s'était imposé de manière spectaculaire établissant un record de vitesse sous la selle de Yoann Lebourgeois. Il retrouvera l'étrier d'Or 2018, de retour au plus haut niveau après son accident en course à l'attelé au Mans mi-décembre. Il s'était fait une fracture de la maléole et de la hanche.

«Je suis complètement rétabli et Traders est aussi bien que l'an passé», a dit, «confiant», Yoann Lebourgeois qui approchera la vitesse de 55 km/h avec son trotteur, soit presque aussi vite qu'avec un pur-sang.

Traders peut doubler la mise, à l'instar de Roxane Griff (2014-2015), la dernière à avoir réalisé cette performance depuis la création de cette course en 1931. Il croisera le fer avec son grand rival Bilibili qui l'a battu dans le Prix du Calvados, le 6 janvier. Troisième des deux dernières éditions du Cornulier, il sera monté par Alexandre Abrivard.

Thierry Duvaldestin présentera Briac Dark, 3e dans le Prix de Calvados pour ses débuts au monté. Athlétique, il a hérité de la tenue de son père Prince Gédé, qui avait lui passé le poteau en tête en 2009 avant d'être disqualifié après enquête pour faute d'allure.

«Briac Dark est au mieux de sa forme mais moins spécialisé au monté que Traders et Bilibili. J'espère que l'on va leur donner chaud», a confié Thierry Duvaldestin.Briac Dark, «froid à l'entrainement, se révèle en course». «Les favoris peuvent avoir un jour sans, faire une faute. Il faut un peu de chance!», espère-t-il.

L'entraîneur Sébastien Guarato, l'homme de Bold Eagle, tentera lui d'accrocher une 4e ou 5e place avec l'outsider Carla du Chatelet. Dexter Fromento, monté par Camille Levesque, seule femme à défier les hommes, ou encore les expérimentés, Alpha Saltor piloté par Damien Bonne et Dryade du Parc sous la selle d'Eric Raffin, sont autant de chances de bien figurer.

S'il gagne Bilibili pourrait bien coiffer la Triple Couronne promise au vainqueur du Triptyque : Prix du Calvados (6 janvier), Prix du Cornulier (20 janvier) et Prix de l'Ile-de-France (le 3 février).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles