Björn Goop sur le Prix d’Amérique : «Bold Eagle est meilleur que l’an passé»

Björn Goop est confiant dans les chances de Readly Express avant le Prix d'Amérique 2019.[©JLL-LeTROT]

En battant le double tenant du titre Bold Eagle l’an passé au Prix d’Amérique, Readly Express est devenu le 7e cheval suédois à remporter l’épreuve reine du trot attelé. Une nouvelle fois derrière son sulky le 27 janvier prochain, son driver habituel Björn Goop livre ses impressions à CNEWS.

La rentrée de Readly Express dans le Grand Prix de Bourgogne (2derrière Bold Eagle, le 30 décembre) vous a-t-elle plu ?

Oui, d’autant qu’avant cette course nous n’avions pas encore véritablement travaillé la vitesse à l’entraînement. Je le trouve désormais plus réveillé, c’est bon signe. Il sera prêt le jour J.

Pourquoi l’engager dans le Grand Prix de Belgique LE 20 JANVIER à Vincennes ?

Il a peut-être encore besoin d’une course pour parfaire sa condition. Il y a un an, nous avions suivi une préparation identique et cela nous avait souri.

Parlez-nous de votre champion…

C’est un crack qui grâce à son mental d’acier n’accepte pas la défaite. Niveau cardio, c’est le top niveau : il se fatigue peu et récupère vite. En course, Readly Express peut tout faire. On l’a souvent vu prendre la tête à la corde, mais il est aussi très bien en position d’attentiste avant de faire parler sa pointe de vitesse dans la ligne droite des tribunes.

Un avis sur la saison de Bold Eagle ?

Il est mieux physiquement que l’an dernier où il a été malheureux au Prix d’Amérique avec un mauvais parcours. Je pense que son succès au Grand Prix de Bourgogne l’a rassuré lui et son entourage. C’est incontestablement notre adversaire principal pour ce Prix d'Amérique. Il faudra aussi se méfier de Belina Josselyn, Bird Parker et pourquoi pas Davidson du Pont, étincelant depuis septembre.

Vous avez dépassé votre père en octobre dernier en nombre de victoires ce qui fait de vous le driver suédois le plus capé de l’histoire. Satisfait ?

Oui et non car ça fait bizarre de battre le record de mon papa, même si lui est très heureux pour moi. Il faut croire que c’est un bon étalon (rires)…

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles