Jean-Philippe Monclin, driver de Bird Parker : «Bélina Josselyn est ma favorite pour le Prix d'Amérique»

Bird Parker vise un top 5, voire un top 3 au Prix d'Amérique.[Scoop Dyga / Icon Sport]

Prétendant légitime pour jouer les premiers rôles lors du Prix d’Amérique 2019, Bird Parker vient de s’adjuger le Prix de Belgique, dernier rendez-vous préparatoire à la course reine. Son driver Jean-Philippe Monclin se confie à CNEWS.

Vous devez être ravi du dernier succès de votre protégé…

On avait prévu de bien finir le dernier kilomètre, ce que le cheval est parvenu à faire en étant entièrement ferré. On est battu par Bélina Josselyn à l’arrivée mais les commissaires de course ont décidé de la distancer pour avoir gêné un autre concurrent.

Comprenez-vous leur décision ?

Oui. Même Jean-Michel Bazire (le driver de Bélina Josselyn) m’a confié dès l’arrivée qu’il avait empêché l’autre cheval de progresser dans la ligne droite finale.

Qui est le favori Du Prix d’Amérique selon vous ?

Bélina Josselyn. Je pense que Bold Eagle doit désormais disposer d’un parcours sur-mesure pour espérer l’emporter. Au contraire, Bélina Josselyn n’a besoin de personne pour s’imposer. C’est ma favorite.

Et Bird Parker, que peut-il viser ?

Une place dans les 5 premiers. Si on est dans le top 3, on prendra avec plaisir. Il sera déferré des 4 pieds le jour du Prix d’Amérique pour compenser ses petites lacunes. La préparation a été un peu différente cette année par rapport à l’an passé, avec des parcours rendus plus faciles pour lui.

Quelle sera la principale difficulté pour vous ?

Le départ qui est en montée à l’hippodrome de Vincennes. Bird Parker a du mal à se mettre en jambe, je suis obligé de l'isoler du reste du peloton. Je pars donc en dehors et lentement pour ne pas le mettre dans le rouge. Les 350 premiers mètres seront très importants pour bien se placer. La suite devrait aller, c’est un cheval très explosif qui a «deux cœurs».

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles