Sébastien Guarato sur le Prix d’Amérique : «Bold Eagle est au top, attention à Carat Williams»

Bold Eagle et son driver Franck Niver veulent renouer avec le succès dans le Prix d'Amérique.[ICON SPORT]

Après deux prestations en demi-teinte, Bold Eagle, drivé par Franck Nivard, a renoué avec le succès le 30 décembre à Vincennes. 2e du Prix d’Amérique l’an passé, le champion français, vainqueur en 2016 et 2017, se présente dans les meilleures conditions cette année. Son entraîneur Sébastien Guarato s’est confié à CNEWS.

Comment va Bold Eagle depuis le Grand Prix de Bourgogne, sa dernière course remportée le 30 décembre ?

 Bold est au top, il a très bien récupéré d’autant qu’il n’a pas eu une course difficile ce jour-là et a bénéficié d’un bon parcours. C’était important de regagner à Vincennes surtout juste avant le Prix d’Amérique.

Est-il meilleur que l’an passé ?

Oui, il est bien mieux physiquement. Son petit souci à un pied qui l’empêchait de changer de vitesse est désormais derrière lui. Je le trouve plus tonique et sa dernière ligne droite lors du Grand Prix de Bourgogne m’a rassuré.

Quel sera son programme jusqu’au jour J ?

Le cheval travaille régulièrement. Nous sommes montés crescendo dans l’intensité des séances.

Sera-t-il déferré des 4 pieds au Prix d’Amérique ?

Oui, avec une bonne paire de cloches pour lui mettre un peu de poids au dessus des sabots pour ne pas non plus qu’il soit déséquilibré pendant la course. C’est la première fois qu’il se présentera dans de telles conditions au Prix d’Amérique Pour le reste, il aura son habituel débouche-oreilles pour lui procurer un coup de fouet dans la ligne droite.

Quels sont ses atouts principaux ?

Son mental et sa maniabilité : il est très facile à driver. Bold dispose également d’une très belle pointe de vitesse. C’est le cheval le plus rapide au monde sur 300 mètres.

QUELLE SERA VOTRE TACTIQUE DE COURSE AU PRIX D’AMÉRIQUE ?

On évitera la corde car le risque d’être enfermé est trop important. On privilégiera donc la 2eépaisseur pour essayer de suivre un cheval rapide, avant d'espérer faire la différence dans l'emballage final.

Un mot sur Carat Williams, un autre de vos protégés présent au championnat du monde des trotteurs…

C’est un leader de génération qui n’a pas eu de chance cette année avec de mauvais parcours. Il a progressé par rapport à l 'an dernier et se rapproche des meilleurs chevaux. Une place dans les trois premiers ne m’étonnerait pas.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles