Le PSG s'impose à Manchester United (0-2) et prend une option sur la qualification

Presnel Kimpembe a ouvert le score pour les Parisiens. [Icon Sport]

Paris a fait le travail. Et de très belle manière. En allant s’imposer sur la pelouse de Manchester United (0-2), mardi soir, lors de la manche aller des huitièmes de finale de la Ligue des champions, le club de la capitale s’est ouvert les portes du tour suivant. 

Sans Neymar, ni Edinson Cavani, les Parisiens étaient très attendus face à une formation anglaise beaucoup plus en forme ces dernières semaines. Et ils ont parfaitement répondu présents. Après une première période insipide, où ils se montrés timorés et pas assez dangereux, les Parisiens ont appuyé sur l’accélérateur au retour des vestiaires. 

Les «olé» à Old Trafford

Alors que Ole Gunnar Solskjaer était dans l’obligation de changer son système de jeu avec les blessures d’Anthony Martial et Jesse Lingard, le PSG lui en profitait et mettait la pression sur les cages mancuniennes.

Et le verrou sautait lorsque sur un corner d’Angel Di Maria, Presnel Kimpembe, oublié par la défense anglaise, trompait David De Gea (53e). Pointé du doigt pour ses prestations en dilettante ces derniers mois, le champion du monde tricolore - qui marquait son premier but en professionnel - ouvrait la voie à ses coéquipiers, qui poussaient pour aggraver le score. Bien leur en prenait puisque sur une contre-attaque, Di Maria, encore lui, centrait pour Kylian Mbappé. L’actuel meilleur buteur du championnat de France doublait la marque pour les siens (60e). L'ancien monégasque égalait ainsi Zinédine Zidane avec son 14e but en C1.

Un double coup de massue pour les Red Devils. Les champions de France n’avaient plus qu’à gérer la fin de rencontre. Sous les «olé» de ses 3700 spectateurs, le PSG, première équipe tricolore à s’imposer à Old Trafford, validait pratiquement sa qualification. Il faudra désormais confirmer le 6 mars au Parc des Princes face à une formation anglaise qui se déplacera sans Paul Pogba, exclu en fin de match. Il ne faut pas crier victoire tout de suite mais ça sent bon pour Paris. 

La réaction de Thomas Tuchel après le match

« Nous avons fait un très bon match. On a été très agressifs, attentifs. En première période, on a perdu des ballons faciles mais en seconde période, on a été excellent. Félicitations à mon équipe. On a gagné mais on doit encore jouer au Parc des Princes. »

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles