Ligue des champions : Le PSG en terrain miné face à Manchester United

Les espoirs offensifs du PSG reposeront sur les épaules de Kylian Mbappé. Les espoirs offensifs du PSG reposeront sur les épaules de Kylian Mbappé.[Dave Winter/Icon Sport]

Le PSG va ouvrir un nouveau chapitre de son histoire européenne. Pour la première fois, le club de la capitale va défier Manchester United, ce mardi soir, sur ses terres d’Old Trafford en 8e de finale aller de la Ligue des champions.

Un stade fatal ces deux dernières saisons aux Parisiens, qui auraient bien du mal à se remettre d’une énième désillusion. Mais avant d’affronter les Diables Rouges, ils ont vu ressurgir par leurs vieux démons avec les blessures de Neymar, puis Edinson Cavani, et ne sont pas à l’abri de revivre un même dénouement.

Un scénario impensable au moment du tirage au sort, alors que le PSG venait de terminer en tête du groupe de la mort et que les Mancuniens étaient plus que moribonds. «C’est étrange le football. Tout le monde disait qu’on était chanceux, après deux mois ce n’est plus la même chose», a indiqué Gianluigi Buffon, qui gardera les cages parisiennes au détriment d’Alphonse Areola. 

Car, en deux mois, le rapport de force s’est totalement rééquilibré. Avec l’arrivée d’Ole Gunnar Solskjaer, qui a succédé à José Mourinho, Manchester United est métamorphosé avec un Paul Pogba retrouvé et reste sur une impressionnante série dix victoires et un nul en 11 rencontres toutes compétitions confondues. «On a tous vu leurs derniers matches, ils ont presque tout gagné. Ils sont très en forme en ce moment, il y a une nouvelle dynamique avec le nouveau coach. (…) Ils sont maintenant un peu plus libres dans leur tête», a confié Julian Draxler.

«Capables de faire de grandes choses»

«Je ne pense pas qu’on puisse être dans une meilleure disposition en terme de confiance et de forme maintenant pour aborder les matches qui arrivent, en particulier celui contre le PSG», a confié pour sa part le nouvel entraîneur des Red Devils. De son côté, Paris a connu ses premières défaites dans l’Hexagone contre Guingamp (Coupe de la Ligue), puis à Lyon (championnat), en plus de la cascade de blessures, qui va contraindre Thomas Tuchel de de repenser son onze de départ et son secteur offensif autour de Kylian Mbappé. «On ne part pas favori, a assuré l’attaquant français Anthony Martial en grande forme. Après c’est sûr qu’avec leurs joueurs absents, c’est bénéfique pour nous.»

L’équipe parisienne devrait néanmoins avoir de l’allure et capable de rivaliser avec les Red Devils avec notamment un Angel Di Maria revanchard face à son ancienne équipe. «Nous avons aussi une équipe très forte et capable de faire de très grandes choses. (…) J’espère que nous pourrons faire un résultat à Old Trafford.» Où aucun club français ne s’est imposé en 13 matchs…

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles