Le grand huit de Gaël Monfils

Gaël Monfils a décroché le 8e titre de sa carrière à Rotterdam. Gaël Monfils a décroché le 8e titre de sa carrière à Rotterdam.[GEPA pictures/ Matthias Hauer / Icon Sport]

Le tennis tricolore a retrouvé des couleurs en ce début d’année. Après la demi-finale de Lucas Pouille à l’Open d’Australie, le triomphe de Jo-Wilfried Tsonga à Montpellier, Gaël Monfils s’est joint à la fête, ce dimanche, avec son sacre au tournoi ATP 500 de Rotterdam, où il est venu à bout en finale de Stan Wawrinka (6-3, 1-6, 6-2).

Ce 8e titre dans la carrière du Parisien (32 ans), le premier depuis Doha en janvier 2018 et son deuxième dans cette catégorie de tournoi (après Washington en 2016), récompense sa bonne entame de saison (9 victoires en 11 rencontres), lui qui avait atteint le dernier carré à Sofia la semaine passée, et lui permet de gagner dix places pour pointer ce lundi au 23e rang mondial. «Je suis content, j'ai fait un bon tournoi. Avec le coach on essaye de bien travailler et j'essaye de continuer, pour revenir au top», s'est-il félicité.

Dans un duel de haute volée, Monfils a pris le meilleur départ pour prendre l’ascendant sur le Suisse, toujours en quête de son meilleur niveau après son opération au genou subie à l’été 2017, avant de baisser de rythme dans la seconde manche et de voir resurgir ses vieux démons. Car il avait la fâcheuse manie de faillir au moment fatidique avec 21 revers en 28 finales disputées. «Physiquement, je n’ai pas réussi à tenir la cadence qu’il m’imposait. Assez rapidement, quand je me suis fait breaker, j’ai décidé de garder un petit peu de jus, de faire quelque chose de différent, pour être capable, en cas de troisième set de cette intensité, de répondre présent», a-t-il expliqué.

Une tactique payante. Le Français, auteur comme à son habitude de quelques coups spectaculaires et plus au point sur le plan physique, a su se reprendre dans le dernier set décisif pour conclure une très belle semaine, après avoir notamment écarté de son chemin David Goffin, Daniil Medvedev et Wawrinka.

«Je suis content, j’ai fait un bon tournoi. Avec le coach on essaye de bien travailler et j'essaye de continuer, pour revenir au top», a confié la Monf’, qui a laissé planer le doute sur sa participation à l'Open 13 de Marseille en raison de sa douleur au poignet gauche.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles