Mondiaux : l'Autrichien Marcel Hirscher remporte son 3e titre mondial en slalom

L'Autrichien Marcel Hirscher (c) remporte le slalom lors des Mondiaux d'Are le 17 février 2019 [Jonathan NACKSTRAND / AFP] L'Autrichien Marcel Hirscher (c) remporte le slalom lors des Mondiaux d'Are le 17 février 2019. [Jonathan NACKSTRAND / AFP]

L'Autrichien Marcel Hirscher a remporté son troisième titre de champion du monde de slalom dimanche à Are (Suède), en devançant ses deux compatriotes Michael Matt et Marco Schwarz.

Dans les forêts de sapins blanchis par la neige de la région du Jämtland, il paraît que l'on peut rencontrer des gloutons. Les spectateurs d'Are ont pu en observer un spécimen de près.

Désormais vainqueur de six des neuf slaloms disputés cette saison, 32 victoires en Coupe du monde sur la discipline, déjà cinq et bientôt six globes de la spécialité, Hirscher (29 ans) dévore des slaloms depuis plus de 7 ans.

Il a continué dimanche son festin entre lesz piquets serrés avec un 3e titre mondial sur la discipline, comme la légende suédoise Ingemar Stenmark, un 5e titre individuel, en devançant ses deux compatriotes Michael Matt (à 65/100) et Marco Schwarz (à 76/100), déjà médaillé de bronze sur le combiné lundi.

L'Autrichien Marcel Hirscher vainqueur du slalom lors des Mondiaux d'Are le 17 février 2019 [Jonathan NACKSTRAND / AFP]
L'Autrichien Marcel Hirscher vainqueur du slalom lors des Mondiaux d'Are le 17 février 2019

Les trois larrons ont sauvé l'honneur de l'Autriche qui n'avait toujours pas gagné de médaille d'or à Are et aurait pu finir les Mondiaux sans titre pour la première fois depuis 1987.

Glouton se traduit «Wolverine» en anglais, comme ce héros de Comics et de films aux griffes acérées. Côté cinéma, Hirscher était plutôt «Dark Vador» aujourd'hui, comme lorsqu'il est parti de l'aire d'arrivée après la première manche, tout de noir vêtu et démarche robotique due aux chaussures de ski, sans un regard pour les enfants avides d'autographes.

Il avait une revanche à prendre après vendredi où, malade, il avait été battu sur le géant par son dauphin habituel, le Norvégien Henrik Kristoffersen, en plus d'avoir été malade dans la semaine. Il a écrasé dimanche la première manche, seul Pinturault concédant moins d'une seconde, avant de gérer la deuxième.

Le Français Alexis Pinturault lors des Mondiaux d'Are le 16 février 2019 [Jonathan NACKSTRAND / AFP]
Le Français Alexis Pinturault lors des Mondiaux d'Are le 16 février 2019 [Jonathan NACKSTRAND / AFP]

Le Français Alexis Pinturault a manqué de peu l'exploit d'une 3e médaille sur les Mondiaux d'Are (Suède), après l'or du combiné lundi et le bronze du géant vendredi. Il a réalisé un excellent début de seconde manche qui le menait tout droit à une médaille, jusqu'à une grosse faute à mi-parcours. Il prend finalement la 4e place à seulement 17/100 du podium.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles