PSG-OM, 29e journée de Ligue 1 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?

Kylian Mbappé avait ouvert le score lors de la victoire du PSG au match aller. Kylian Mbappé avait ouvert le score lors de la victoire du PSG au match aller. [Dave Winter/Icon Sport]

Dix jours après son élimination en 8e de finale de la Ligue des champions, le PSG reçoit Marseille, ce dimanche, en clôture de la 29e journée de Ligue 1. La rencontre est à suivre en direct et en intégralité à partir de 21h sur Canal+.

Les retrouvailles promettent d’être houleuses. Pour ne pas dire explosives. Pour la première fois depuis l’immense claque européenne infligée par Manchester United, le PSG va retrouver son public du Parc des Princes pour le toujours très attendu Classique. Un rendez-vous contre l’ennemi juré qui tombe à point nommé pour se faire pardonner et qui a été érigé en haute priorité dans une fin de saison devenue beaucoup moins passionnante, même si Paris est en course pour réaliser le doublé championnat-Coupe de France.

Et seul un succès permettrait un début de réconciliation entre les supporters parisiens, plus remontés que jamais, et les coéquipiers de Thiago Silva, qui ont entamé leur quête de rachat, mardi, à Dijon (0-4) mais qui restent très marqués par ce fiasco retentissant. «Il n’y a qu’avec des victoires qu’on avancera. Marseille ne fera pas oublier le match de Manchester, mais ce sera une bonne réponse», a confié Layvin Kurzawa.

Une manière aussi de réaffirmer leur suprématie actuelle dans cette rivalité marquée par une série de 18 matchs sans défaite, dont la victoire à l’aller au Vélodrome (0-2), face à l’OM. Mais la formation olympienne est apparue métamorphosée ces dernières semaines. Sous l’impulsion de Mario Balotelli, déjà auteur de cinq buts depuis son arrivée dans la cité phocéenne lors du mercato d’hiver, l’équipe de Rudi Garcia est invaincue depuis six rencontres et s’est complétement relancée dans la course au podium. Suffisant pour inquiéter le club de la capitale et s'approprier ce «Classico» ? «Marseille est dans un bon moment, a reconnu Thomas Tuchel. Mais nous sommes prêts». L’occasion est parfaite pour le prouver. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles