Une vidéo du youtubeur Tibo InShape sur les embaumeurs suscite la controverse

Tibo InShape face à un défunt Tibo InShape face à un défunt[Capture écran YouTube]

«Damn la Team Shape ! J'espère que vous allez bien !» Toutes les vidéos du youtubeur Tibo InShape commencent de la même manière. Mais cette fois, l'ouverture joyeuse et énergique a semblé inappropriée pour un bon nombre d'internautes.

Car dans sa vidéo publiée le 20 mars, le vidéaste rend visite à un thanatopracteur, une personne chargée de préparer les morts avant leur enterrement.

Maquillage, habillement du défunt, rigidité cadavérique du corps, plusieurs étapes et particularités du métier sont ainsi expliquées par un jeune embaumeur questionné par Tibo InShape.

Le visage de la personne décédée est flouté grossièrement pendant toute la vidéo, mais ce n'est pas le cas du reste du corps. Le sommet du crâne apparaît ainsi lors du maquillage, tout comme les jambes ou les mains. Des images qui ont mis mal à l'aise le vidéaste, à en voir son visage au fil des secondes, mais aussi certains spectateurs. 

«Rappelle-toi que tu as une communauté très jeune ! Tu aurais peut-être dû mettre une limite d'âge», a écrit par exemple une internaute dans la section commentaire de Youtube.

Sur Twitter, si certains disent apprécier la vidéo, qui leur fait découvrir un métier méconnu, d'autres sont extrêmement critiques. «Ton post manque cruellement de tact et de respect. Ton titre aurait pu être mieux formulé. Et la miniature.. sérieusement mec ? Tu te montres avec le gars comme si t'étais au musée Grévin. Aie un peu plus de respect en vers cette personne et sa famille», peut-on ainsi lire, quand un autre tweet représente le vidéaste avec une canne pour aveugles et la phrase «Tibo face à la déontologie». 

Si Tibo InShape a retweeté bon nombre de post positifs sur cette vidéo, il n'a pas encore réagi à la plupart des critiques. A une personne qui lui faisait remarquer que la famille du défunt n'avait peut-être pas donné son accord, il a répondu, de manière un peu légère : «Cette personne n'a plus de famille, juste un frère de 80 ans :)». 

d'autres vidéos polémiques

Reste qu'il n'en est pas à sa première polémique. En novembre dernier, il avait par exemple réalisé deux vidéos sur le thème des camps de concentration. On le voyait faire sa fameuse introduction devant le portail d'entrée du camp d'Auschwitz, en Pologne. Une mise en scène déjà jugée irrespectueuse par un bon nombre d'internautes. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles