Milan-San Remo : Julian Alaphilippe en embuscade

Le coureur de la Deceunink-Quick-Step (26 ans) n’en finit plus d’enchaîner les victoires cette saison.[Sirotti / Icon Sport]

Et pourquoi pas ? En très grande forme depuis le début de l’année, Julian Alaphilippe se présentera, samedi, au départ de Milan-San Remo avec l’une des étiquettes de favoris.

Vainqueur de deux étapes sur Tirreno-Adriatico la semaine dernière, mais aussi des Strade Bianche et d’étapes sur le Tour de San Juan ainsi que celui de Colombie, le coureur de la Deceunink-Quick-Step (26 ans) n’en finit plus d’enchaîner les victoires cette saison. De bon augure, alors que les classiques pointent le bout de leur nez.

Troisième en 2017

«J’ai beaucoup d’ambitions cette saison, mais c’est vrai que Milan-San Remo est un très grand objectif pour moi et pour l’équipe, a confié le Français. J’espère qu’on fera la meilleure course.» Reste que la concurrence sera rude. 

Déjà au sein de sa propre formation, avec le sprinteur italien Elia Viviani ou l’expérimenté belge Philippe Gilbert, dont ce sera la 15e participation à la Primavera. Mais après une troisième place prometteuse sur la «classicissima» en 2017, Julian Alaphilippe se verrait bien inscrire son nom au palmarès de ce «Monument». 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles