Eliminatoires Euro 2020 : les Bleus ont déroulé face à l'Islande (4-0)

Avec deux victoires en autant de matchs, les champions du monde sont en tête du groupe H. [Icon Sport]

Après la facile victoire décrochée vendredi en Moldavie (1-4), la France a remis ça lundi soir au Stade de France en étrillant l’Islande (4-0).

La fête n’a pas été gâchée. Alors que la FFF célébrait son centenaire, l’équipe de France, qui arboré un maillot spécial pour l'occasion, a donc enchaîné un deuxième succès dans ces éliminatoires de l’Euro 2020. Devant les 65 000 spectateurs du Stade de France, les champions du monde se sont quelques peu «vengés» du nul concédé contre ces mêmes Islandais en octobre dernier à Guingamp en match amical (2-2).

Pour y parvenir, Didier Deschamps avait décidé de reconduire le même onze de départ qu’en Moldavie (1-4). Bien lui en a pris, car comme vendredi soir, ses hommes ont attaqué la rencontre pied au plancher, mettant rapidement la pression sur la surprise de l’Euro 2016. 

Un choc en Turquie en juin

S’ils ont plusieurs fois buté sur la rugueuse défense des «Vikings», ils sont parvenus à forcer le verrou grâce à une tête de Samuel Umtiti (12e), qui s'est rappelé au bon souvenir de la Coupe du monde avec sa célèbre démarche. Puis ils sont montés doucement en puissance et ont déroulé en seconde période grâce à des réalisations d’Olivier Giroud (68e) - désormais seul troisième meilleur buteur de l'histoire de l'équipe de France avec 35 buts -, Kylian Mbappé (78e) et Antoine Griezmann (84e). « C’est une grosse satisfaction car ce n’est jamais évident face à ces équipes regroupées, a indiqué le sélectionneur. J'ai pris beaucoup de plaisir à voir l'équipe jouer (…). Il y a encore des choses à améliorer mais malgré tout, avec les absents et les blessés, le contrat est rempli. »

Le travail accompli avec six points en deux matchs (8 buts inscrits, un seul encaissé), les Bleus, premiers du groupe H vont désormais retourner dans leurs clubs respectifs pour la fin de saison. « Deux beaux résultats, deux belles performances de l'équipe surtout. Il faut continuer comme ça, a confié Paul Pogba après la rencontre. On savait qu'on allait être attendus. C'est une équipe qui ne prenait pas beaucoup de buts mais aujourd'hui on a fait le boulot. Je pense qu'on a progressé, pris de l'expérience avec la Coupe du monde. On a préparé (ce genre de match fermé), il fallait marquer un but puis rester haut, presser le ballon, rester dans leur camp. C'est ce qu'on a fait sur les deux matchs. »

Le Mancunien et ses coéquipiers se retrouveront en juin pour les deux prochaines journées de ses qualifications au championnat d’Europe des nations avec notamment un déplacement déjà bouillant en Turquie, également victorieuse de ses deux premiers matchs, pour le choc de ce groupe H. Avant de se rendre en Andorre. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles