Champions Cup : le Stade toulousain résiste au Racing 92 et se hisse en demi-finales (22-21)

Les Haut-garonnais retrouvent les demi-finales européennes pour la première fois depuis 2011.[Icon Sport]

Ils ont été héroïques. En infériorité numérique dès la 24e minute de jeu après l’expulsion de Zack Holmes, le Stade Toulousain s’est qualifié, dimanche, pour les demi-finales de la Champions Cup en allant s’imposer chez le Racing 92 (22-21).

Devant les 30 000 spectateurs de la Paris-La Défense Arena, les hommes d’Ugo Mola sont passés par tous les sentiments pour aller arracher cette première demi-finale de Coupe d’Europe depuis 2011. D’abord enthousiasmants avec trois superbes essais inscrits par Antoine Dupont (7e, 37e) et Maxime Médard (32e), les leaders du Top 14 ont ensuite fait preuve d’une incroyable solidarité en seconde période, résistants aux assauts des Franciliens. 

Retrouvailles avec le Leinster

Les finalistes de la dernière édition sont revenus à un petit point à quelques minutes de la sirène mais n’ont pas été en mesure de tromper la vigilance des Haut-garonnais. «On s’est vite remobilisé en restant solidaires, a confié Antoine Dupont. On a subi toute la seconde période mais on n’a jamais craqué.»

Le club le plus titré de France, qui est en train de renouer avec son glorieux passé, aura la lourde tâche d’affronter le champion en titre, le Leinster, dans trois semaines à Dublin. Les deux formations s’étaient affrontées en phase de poules. Les coéquipiers de Romain Ntamack l’avaient emporté à l’aller, à domicile (28-27) avant de s’incliner au retour (29-13). Leur dernière défaite en date…

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles