Une Française éliminée après avoir mené 6-0, 5-0 et balle de match

Jessika Ponchet tentera d’oublier cette désillusion à Roland-Garros, si elle obtient une wild-card comme l’année dernière. Jessika Ponchet tentera d’oublier cette désillusion à Roland-Garros, si elle obtient une wild-card comme l’année dernière. [Marek Janikowski/Icon Sport]

La rencontre va entrer directement dans les annales de l’histoire du tennis. De par son scénario aussi inimaginable qu’invraisemblable qui a vu la jeune Française Jessika Ponchet être éliminée, ce mardi, au 1er tour du modeste tournoi ITF de Sunderland (Angleterre), alors qu’elle avait le match en poche.

La Landaise risque de se demander longtemps comment elle a fait pour perdre cette partie. Opposée à Tara Moore, 479e joueuse mondiale et invitée par les organisateurs, pour son entrée en lice, la jeune tricolore (22 ans) se dirigeait vers une victoire sans encombre. Elle avait survolé la première manche (6-0) avant de récidiver dans la seconde pour mener 5-0.

Et la tête de série n°3, qui s’était extirpée des qualifications de l’Open d’Australie avant de buter au 1er tour sur sa compatriote Caroline Garcia et vainqueur du tournoi de Glasgow fin février, s’est même procurée deux balles de match sur le service de son adversaire, mais sans parvenir les concrétiser.

Ponchet, 201e au classement WTA, a alors complétement perdu pied et a fini par concéder le deuxième set au tie-break (6-7). Si elle a su se ressaisir au début de la 3e manche, elle a craqué à 3-3, laissant Moore décrocher un succès pour le moins inespéré et rocambolesque en 2h16. Une incroyable désillusion que Jessika Ponchet tentera d’oublier à Roland-Garros, si elle obtient une wild-card comme l’année dernière.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles