Masters d'Augusta : Tiger Woods a les crocs

Tiger Woods rêve de revêtir une cinquième veste verte. Tiger Woods rêve de revêtir une cinquième veste verte.[Mario Cantu / SipaUsa / Icon Sport]

Le Tigre est prêt à rugir dans son jardin de l’Augusta National Golf. Au départ, ce jeudi 11 avril, de la 83e édition du Masters d’Augusta pour sa 22e participation, Tiger Woods se présentera avec des crocs plus aiguisés que jamais pour revêtir, quatorze ans plus tard, une cinquième veste verte traditionnellement remise au vainqueur.

Après cinq ans passés au purgatoire entre déboires extra-sportifs et soucis physiques, le célèbre golfeur américain a réalisé l’un des plus grands come-back de l’histoire pour reprendre le fil d’une carrière riche de 80 titres et de 14 Majeurs. Et si le record de Jack Nicklaus, auréolé de dix-huit Grand Chelem, a semblé illusoire, l’ancien numéro 1 mondial, délesté de ses problèmes de dos et remonté au 12e rang, peut se remettre à rêver au regard de ses derniers résultats, avec notamment une 6e place au British Open et surtout sur une 2e place à l’USPGA conjugées à son triomphe au Tour Championship.

«J’ai le sentiment que je peux gagner dimanche, a confié le quadruple vainqueur de l’épreuve (1997, 2001, 2002, 2005) qui avait terminé à la 32e place l’année dernière. J’ai prouvé lors des douze derniers mois que je pouvais à nouveau gagner, j’étais en position de le faire lors des deux derniers tournois du Grand Chelem.» Mais pour parvenir à ses fins et dompter la concurrence, incarnée par Rory McIlroy, Dustin Johnson ou encore Justin Rose, le Tigre devra se monter performant au putting, l’un de ses points faibles, sur les greens toujours très redoutés de mythique parcours d’Augusta, où risque de se jouer la victoire.

«Je sens que je peux encore bien putter. Les choses se mettent bien en place», a assuré Woods, qui s’est attaché les services d’un coach pour remédier au problème. Et si l’issue finale apparait plus qu’indécise, il partira avec un avantage sur ses concurrents. Des seize meilleurs joueurs du monde, Tiger Woods est le seul à s’y être déjà imposé.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles