Ligue 1 : le PSG écrasé à Lille (5-1)

Julian Draxler et les Parisiens n'ont besoin que d'un point pour être titrés[Icon Sport]

Le PSG n'est toujours pas champion de France. Lors de la 32ème journée de Ligue 1, les hommes de Tuchel ont été écrasés par les Lillois (5-1).

Une semaine après avoir manqué une première occasion à domicile face à Strasbourg (2-2), le PSG s’est encore pris les pieds dans le tapis. Et de belle manière cette fois-ci. Le club de la capitale a connu un véritable enfer en s’inclinant lourdement à Lille (5-1), hier en clôture de la 32e journée de Ligue 1.

Alors qu’ils n’avaient besoin que d’un petit point pour s’offrir un huitième titre de champion de France, les hommes de Thomas Tuchel ont été surclassés par leurs dauphins.

Du jamais vu depuis 2000

Au Stade Pierre-Mauroy, les Lillois ont d’emblée mis la pression sur les Parisiens en ouvrant la marque grâce à un but contre son camp de Thomas Meunier (8e). S’ils ont égalisé dans la foulée par Juan Bernat (11e), les Parisiens ont ensuite connu un calvaire, réduits à dix après l’expulsion de l’Espagnol (37e). Nicolas Pépé (51e), Jonathan Bamba (65e), Gabriel (71e) et José Fonte (84e) ont parachevé un historique succès.

Il faut en effet remonter à l’an 2000 et une défaite face à Sedan pour trouver trace de cinq buts encaissés par le PSG, qui encaisse là son deuxième revers de la saison en championnat. « Cette défaite montre à l’inverse notre personnalité toute la saison, a confié le technicien allemand. Tout le monde pense que c’est normal que Bernat joue numéro 10, latéral gauche ou milieu, parce qu’on gagne. Sans Marquinhos, sans Thiago Silva, avec Thilo malade, c’est trop ! Tout le monde a pensé que c’était normal de jouer avec Colin Dagba, Moussa Diaby, Stanley Nsoki. On joue sans Ney, sans Edi et tout le monde pense que c’est normal. Depuis des semaines on s’entraîne à 13 ou 14, ce n’est pas possible.»

Les coéquipiers de Kylian Mbappé devront se rattraper dès mercredi, en match retard, à Nantes, pour (enfin) valider le titre. Reste à savoir avec quels joueurs… « Je ne vois pas qui peut venir à Nantes. Bernat et Verratti sont suspendus, Thiago et Meunier sont blessés. Aucun des joueurs ne va revenir. Peut-être qu’on va être 13 ou 14… », a pointé du doigt Tuchel, très énervé.

 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles