Les nageurs tricolores sont à Rennes en quête du précieux sésame pour les Mondiaux 2019

Déjà qualifié, Mehdy Metella voudra surtout bien préparer les Mondiaux.[Icon Sport]

La Corée du Sud passe par Rennes. Les meilleurs nageurs tricolores se retrouvent dès mardi, et jusqu’à dimanche, en terre bretonne lors des championnats de France qualificatifs pour les Mondiaux de Gwangju (21-28 juillet).

Si certains (Charlotte Bonnet, Fantine Lesaffre et Mehdy Metella) sont qualifiés d’office suite à leurs résultats à l’Euro 2018, les autres devront batailler. A Glasgow, Bonnet avait pris son envol en s'offrant, entre autres récompenses, sa première couronne internationale individuelle en grand bassin, sur 200 m. 

Des minima compliqués

Pour obtenir leur sésame, il leur faudra réaliser le temps de qualification exigé pour l’épreuve à titre individuel et se classer dans les deux premiers parmi les huit finalistes de celle-ci. 

«Au vu de la difficulté des règles de sélection imposées pour rejoindre Gwangju, les championnats de France seront un indicateur révélateur de notre capacité à nous mettre en orbite mondiale», a confié Richard Martinez, Directeur de la natation course. Aux nageurs d’être à la hauteur. 

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles