Le basketteur français Edwin Jackson victime de racisme en plein match

Edwin Jackson lors d'un match de l'équipe de France en 2018. Edwin Jackson lors d'un match de l'équipe de France en 2018.[SYLVAIN THOMAS / AFP]

Le football est loin d'être le seul sport touché par le racisme. Si les exemples se sont multipliés ces dernières semaines dans les championnats italiens et français, Edwin Jackson, joueur de basket du Buducnost Pogorica (Monténégro) a été traité de singe lors d'un match à Belgrade.

L'ailier a lui-même dénoncé les faits dans un story Instagram. «Se faire cracher dessus par des fans sur le terrain qui plus est au visage, se faire jeter des briquets et des chaises et se faire traiter de singe pendant un match sera toujours inacceptable, peu importe où et quand», a en effet écrit l'ancien joueur de l'ASVEL dans son message. 

Il n'est pas le seul à s'être plaint de comportements abusifs. Le meneur Norris Cole a lui aussi affirmé que c'était «l'environnement de basket le plus inacceptable et non-professionnel. (...) Le match n'aurait pas dû être joué». Le Buducnost Pogorica s'est également fendu d'un communiqué sur son site internet. Reste désormais à savoir si la ligue ABA (Ligue adriatique de basket) va prendre des sanctions. 

À suivre aussi

Romelu Lukaku a été la cible d’injures racistes et des cris de singes depuis son arrivée en Italie cet été.
Football «Black Friday», la Une qui fait scandale en Italie
Justice Le vigile qui a tué un adolescent noir poursuit la famille de sa victime et réclame 100 millions de dollars
Gouvernement Profanation d'un cimetière juif en Alsace : Castaner annonce la création d'un «office national de lutte contre la haine»

Ailleurs sur le web

Derniers articles