Vidéo : un judoka disqualifié après avoir fait tomber son portable sur le tatami

Il faut savoir déconnecter. Alors qu'il participait au Grand Slam de Bakou, en Azerbaïdjan, le judoka portugais Anri Egutidze a été disqualifié. La raison : son téléphone portable est tombé de son kimono sur le tatami.

C'est son adversaire, le Suédois Robin Pacek, qui l'a alors ramassé pour le montrer à l'arbitre. Ce dernier a été contraint de prononcer un «hansoku make» pour exclure le Portugais de la compétition.

Selon le réglement, les combattants ne peuvent porter aucun objet sous leur vêtement.

Le sportif de 23 ans avait apparemment oublié de retirer son portable, placé à l'intérieur de sa veste de judogi (le vrai nom du vêtement de judo), après avoir écouté de la musique avec des écouteurs sans fil durant son échauffement.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles