Lyon-Barcelone, finale de la Ligue des champions féminine : à quelle heure et sur quelle chaine ?

Amandine Henry et les Lyonnaises ont éliminé Chelsea en demi-finales. Amandine Henry et les Lyonnaises ont éliminé Chelsea en demi-finales.[Romain Biard/Icon Sport]

Lyon affronte Barcelone, ce samedi 18 mai, en finale de la Ligue des champions féminine. La rencontre est à suivre en direct et en intégralité à partir de 18h sur Canal+ et TMC.

Club le plus titré de l’histoire de la Ligue des champions (5 sacres) et triple tenant du titre, Lyon règne sur le football féminin en Europe. Une domination que les Fenottes vont tenter d’étendre avec un quatrième titre consécutif, ce samedi, en finale contre Barcelone à Budapest (Hongrie). Le dernier rendez-vous d’une saison déjà riche d’un 13e titre de champion de France et d’une 8e Coupe de France. Mais Reynald Pedros et ses joueuses ont toujours autant les crocs. «On aborde cette rencontre avec beaucoup d’envie, a assuré l’entraîneur rhodanien. On vient de remporter deux titres, mais on a envie d’aller chercher celui-là aussi».

Qui n’est ni plus ni moins que l’objectif prioritaire fixé chaque saison par les dirigeants, Jean-Michel Aulas en tête. «Quand on joue à l’OL, qu’on soit là depuis longtemps où que l’on vienne tout juste d’arriver, remporter la Ligue des champion est l’objectif numéro 1», a rappelé la gardienne Sarah Bouhaddi, seule joueuse, avec Wendie Renard, à avoir disputé les huit finales lyonnaises.

Fort de ce vécu et d’un effectif redoutable, avec Eugénie Le Sommer, Ada Hegerberg, Dzsenifer Marozsán ou encore Amel Majri, l’OL s’avance comme le favori naturel face au club catalan qui s’apprête à disputer sa toute première finale européenne. La première également pour une équipes espagnole. «Dire le contraire, ça serait mentir, a confessé Pedros. On vient de remporter les trois dernières éditions… On assume ce statut, en toute humilité.» Un statut renforcé par la suspension de l’ancienne lyonnaise Kheira Hamraoui, exclue en demi-finale après avoir reçu deux avertissements et qui risque de faire grandement défaut dans l’entrejeu barcelonais.

L'OL éliminé par le Barça en Ligue des champions et en Youth League

Mais Amandine Henry et ses coéquipières n’en demeurent pas moins méfiantes. «C’est leur première finale donc elles vont la jouer à 200 % contre nous» a prévenu la capitaine de l’équipe de France. D’autant que le Barça n’a pas réussi à Lyon cette saison pour avoir éliminé leurs homologues masculins en Ligue des champions et en Youth League.

Mais il ne sera pas question de revanche. «Je ne suis pas du tout dans cet état d’esprit. Ma causerie ne sera pas axée là-dessus, ça n’a rien à voir. On s’occupe de nous, on fait la part des choses : notre objectif, c’est de ramener cette Ligue des champions au club et c’est la seule chose qui nous trotte dans la tête», a glissé Reynald Pedros, qui n’a aucun doute sur l’investissement de son équipe malgré le coup d’envoi du Mondial dans trois semaines. «Ça sera notre dernier match donc on voudra tout donner, même si la Coupe du Monde féminine approche», assure-t-il.

Un sixième sacre dans la compétition serait la plus belle des promotions pour l'événement organisé dans l'Hexagone et permettrait aux sept Bleues, retenues par Corinne Diacre, de faire le plein de confiance pour aider l’équipe de France dans la quête de sa première étoile.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles