Après douze années au Bayern Munich, quel avenir pour Franck Ribéry ?

Le Français a marqué l'histoire du club allemand.[Firo / Icon Sport]

Il lui reste encore un match mais Franck Ribéry a fait samedi ses adieux aux supporters pour son dernier match à domicile avec le Bayern Munich. A 36 ans, il n'a pas annoncé qu'il mettait un terme à sa carrière mais n'a donné aucune indication sur son avenir.

« Je ne sais pas (où je vais aller, ndlr), je n’ai pas de plan exact, a confié le Français à Téléfoot. Il y a des options mais on va encore réfléchir. » Une chose est certaine, l’ancien joueur de Marseille ne reviendra pas en France comme il l’a précisé. La cicatrice est encore trop forte avec l’Hexagone où il a été pris en grippe suite à l’affaire Knysna à la Coupe du monde 2010 en Afrique du Sud et l’affaire Zahia.

Un retour en Turquie ?

Difficile de savoir où atterrira Franck Ribéry. Un grand club sera-t-il prêt à l'accueillir ? Et lui voudra-t-il repartir sur un projet ambitieux ? Un retour en Turquie, du côté de Galatasaray où il est adulé ? A moins qu'il ne décide de prendre la direction du Qatar ou des Emirats Arabes Unis voire des Etats-Unis pour rejoindre Zlatan Ibrahimovic et Wayne Rooney ?

En tout cas, avec un total de 424 matchs et 132 buts, Ribéry n’en a pas tout à fait terminer avec les Bavarois et peut encore s’offrir un autre titre avec la Coupe d’Allemagne dont il disputera la finale le week-end prochain contre le RB Leipzig.

Arrivé en 2007 en provenance de l’OM pour un chèque de 30 millions d’euros – un record à l’époque en Allemagne –, Franck Ribéry aura rapidement amorti la grande dépense du Bayern Munich. En douze saisons, il est passé de « Ch’ti Franck » à « Kaiser Franck » entrant dans une nouvelle dimension.

De son premier match sous les couleurs bavaroises, le 21 juillet 2007 contre le Werder Brême en Coupe de la Ligue (deux buts, une passe décisive) à sa dernière rencontre samedi 18 mai 2019 contre Francfort (un but), l’ancien joueur de Galatasaray, aujourd’hui âgé de 36 ans, a remporté neuf titres de champion d’Allemagne – un record pour un seul homme en Bundesliga –. Une véritable légende.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles