Lewis Hamilton remporte le Grand Prix de Monaco

Le pilote Mercedes décroche ainsi à Monaco sa quatrième victoire de la saison sur six courses disputées. [BORIS HORVAT / AFP]

Mis sous pression par Max Verstappen une bonne partie de la course, Lewis Hamilton a su résister pour remporter dimanche le Grand Prix Formule 1 de Monaco. Son quatrième succès de la saison.

Parti en pole position d’une course qu’il aura dominé de bout en bout, le Britannique, vainqueur il y a quinze jours en Espagne, a été touché par le Néerlandais dans les derniers tours mais sans indice sur son résultat final. C’est d’ailleurs Max Verstappen, deuxième sur la ligne d’arrivée, qui a été pénalisé et qui termine quatrième.

Mercedes six sur six

« C’était serré, il a plongé tardivement. Heureusement je l’ai vu au dernier moment. C’était un petit contact, je n’ai pas eu peur », a confié Lewis Hamilton qui a rendu hommage à Niki Lauda, la légende de la Formule 1 décédé en début de semaine, en arborant un casque rouge pendant la course. 

Le pilote Mercedes décroche ainsi à Monaco sa quatrième victoire de la saison sur six courses disputées. Les deux autres ayant été remportées par son coéquipier Valtteri Bottas. C’est dire l’outrageuse domination des Flèches d’argent depuis le début de la saison.

Derrière, Ferrari a tenté d'exister via Sebastian Vettel. L'Allemand profite ainsi de la pénalité infligée à Verstappen pour prendre la deuxième place de la course. La Scuderia a animé le début de la course avec Charles Leclerc.

Parti en 15e position après des essais ratés, le Monégasque a dû abandonner après 18 tours après avoir accroché le mur alors qu’il tentait de dépasser Nico Hülkenberg. Victime d'une crevaison, il a regagné les stands avec son pneu arraché et a parsemé des morceaux de carbone sur la piste, obligeant à une intervention de la voiture de sécurité pour la nettoyer.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles