Equipe de France : pourquoi les Bleus reçoivent la légion d’honneur presque un an après leur sacre ?

La cérémonie devait se tenir dans un premier temps le 13 novembre dernier. La cérémonie devait se tenir dans un premier temps le 13 novembre dernier.[EPress / Icon Sport]

C’était une promesse présidentielle. Les 23 champions du monde tricolores, promus chevaliers de la légion d’honneur le 1er janvier, se verront décerner leur médaille, ce mardi, par Emmanuel Macron au Palais de l’Elysée. Près de onze mois après le sacre de la bande à Didier Deschamps en Russie…

La cérémonie de remise de la Légion d’honneur devait, dans un premier temps, se tenir le 13 novembre dernier. Mais elle avait été reportée pour des problèmes d’agenda d’Emmanuel Macron. Elle coïncidait, en effet, avec les commémorations des attentats du 13 novembre 2015 survenus à Paris et aux abords du Stade de France.

Il a donc fallu trouver une nouvelle date et attendre un rassemblement de l’équipe de France pour organiser cette cérémonie. En mars, les Bleus se sont réunis, mais à peine une semaine entrecoupée par un déplacement en Moldavie dans le cadre des qualifications à l’Euro 2020.

La date du mardi 4 juin a finalement été choisie, alors que Hugo Lloris et ses coéquipiers, inscrits dans une «promotion spéciale» pour «services exceptionnels nettement caractérisés», sont actuellement à Clairefontaine pour préparer les deux prochaines rencontres en Turquie (8 juin) et en Andorre (11 juin).

Déjà nommé chevalier de la Légion d'honneur en 1998, après la première étoile décrochée par la bande à Aimé Jacquet, Didier Deschamps sera élevé au rang d’officier tout comme le président de FFF Noël Le Graët. «C’est un privilège», a reconnu le sélectionneur tricolore.

Avant d’ajouter : «Je l’ai déjà dit il y a vingt ans quand ça m’était arrivé. Est-ce qu’on la mérite par rapport à ce qu’on fait dans le sport ? Par rapport à d’autres personnes qui peuvent sauver des vies par exemple ? Je ne vais pas dire qu’on ne la mérite pas. C’est un honneur d'être reçu à l’Élysée par le président de la République Emmanuel Macron. C’est un moment solennel.» Que Didier Deschamps et ses joueurs partageront avec leurs proches.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles