Neymar, tant d'interrogations

Le meneur de jeu du Brésil Neymar avant le match amical contre le Qatar, le 5 juin 2019 à Brasilia [EVARISTO SA / AFP] Le meneur de jeu du Brésil Neymar avant le match amical contre le Qatar, le 5 juin 2019 à Brasilia. [EVARISTO SA / AFP]

Entre les rebondissements d'une affaire de viol présumé et sa nouvelle blessure qui le prive de la Copa America, les questions pullulent autour de Neymar : son pépin physique est-il diplomatique ? Son image est-elle définitivement souillée ?

Neymar va-t-il se relever ?

Au-delà des conséquences sportives de son absence à la Copa America, l'image de Neymar a pris un coup sérieux.

Mercredi, peu avant qu'il ne se blesse sur le terrain, la diffusion d'une interview choc de son accusatrice, réitérant avoir été victime d'«agression et de viol», avait déjà fortement porté atteinte à sa réputation.

Quelques heures plus tard, la mise en circulation d'une vidéo montrant la jeune femme frapper Neymar dans une chambre d'hôtel et l'accusant de l'avoir agressée la veille a rendu l'affaire encore plus trouble.

Neymar lors du match amical contre le Qatar, le 5 juin 2019 à Brasilia [EVARISTO SA / AFP]
Neymar lors du match amical contre le Qatar, le 5 juin 2019 à Brasilia [EVARISTO SA / AFP]

Les sponsors ne cachent pas leur inquiétude: Mastercard a annulé la diffusion pendant la Copa America d'une campagne de publicité mettant en scène le joueur, selon la presse espagnole, alors que Nike avait fait état de sa "profonde préoccupation" lundi.

«Seul le foot peut le sauver. Il suffit qu'il se concentre sur son jeu. Il a montré cette saison avec le PSG qu'il était encore capable de faire des grands matches, comme contre Liverpool (un but et une passe décisive lors de la victoire 2-1, le 28 novembre, en Ligue des Champions, NDLR)», estime auprès de l'AFP Paulo Vinicius Coelho, commentateur de la chaîne Fox Sports, citant le diagnostic officiel de la fédération brésilienne (CBF).

S'agit-il d'une blessure diplomatique?

Au Brésil, personne n'ose vraiment imaginer que Neymar ait pu simuler une blessure pour pouvoir déclarer forfait à la Copa America sans avoir à invoquer une raison extra-sportive.

«Je ne crois pas à une fausse blessure. Pour moi, l'image évoque clairement une rupture ligamentaire de la cheville», déclare encore à l'AFP Paulo Vinicius Coelho.

Le fait est que certaines voix s'élevaient au sein de la CBF pour que Neymar renonce de lui-même à disputer le tournoi.

«Il ne sera pas performant. Imaginez toute cette charge émotionnelle ? S'il ne joue pas, tout le monde est gagnant», avait déclaré mardi soir Francisco Noveletto, un des huit vice-présidents de la fédération.

Il avait été recadré par le président de la CBF pour avoir dit qu'il était «prêt à parier» que Neymar déclarerait forfait, faute d'être «dans les conditions psychologiques» nécessaires pour «affronter la meute de journalistes».

Sur les réseaux sociaux, même si quelques rares internautes évoquent une théorie du complot, la plupart préfèrent parler d'un coup de pouce du destin.

Naymar quitte le terrain blessé contre le Qatar en amical, le 5 juin 2019 à Brasilia [EVARISTO SA / AFP]
Naymar quitte le terrain blessé contre le Qatar en amical, le 5 juin 2019 à Brasilia [EVARISTO SA / AFP]

«Le destin a apporté une solution au problème que ni (le sélectionneur) Tite, ni la CBF, ni Neymar lui-même n'ont eu le courage de résoudre pour le bien de la Seleçao et surtout du joueur: l'extraire de l'oeil du cyclone», a par exemple écrit un usager de Twitter.

«Ney» aura encore les projecteurs braqués sur lui le temps que l'affaire de viol présumé soit élucidée, mais il pourra se consacrer totalement à sa défense.

Neymar peut-il être transféré ?

La CBF n'a pas précisé le temps d'indisponibilité de joueur, qui devrait être de plusieurs semaines. Le jeune prodige brésilien du Real Madrid Vinicius Junior, qui avait été victime d'une rupture des ligaments de la cheville en mars, avait mis deux mois avant de revenir sur les terrains.

«Je me demande pourquoi il accumule tellement de pépins physiques ces dernières années, alors qu'il se blessait très peu en début de carrière», affirme Paulo Vinicius Coelho, rappelant les blessures au pied qui ont mis l'attaquant sur la touche plusieurs mois durant cette année et la saison dernière.

De nombreuses rumeurs de retour de Neymar au FC Barcelone ont circulé ces dernières semaines - ce que l'entourage du Brésilien a toujours démenti - mais ses blessures récurrentes et son image sérieusement écornée pourraient, selon les observateurs, calmer les ardeurs du club catalan, où il avait joué de 2013 à 2017, avant son transfert record au PSG, pour 222 millions d'euros.

Le PSG, lui, observe le silence radio depuis la révélation des accusations de viol.

Au sein de la Seleçao, Tite, qui a déclaré que Neymar est «indispensable» à la qualité de jeu de l'équipe mais pas «irremplaçable», se penche déjà sur une solution de rechange. Vinicius Junior ou Lucas pourraient être appelés dans le groupe et le jeune David Neres, 22 ans, qui a brillé avec l'Ajax Amsterdam, prendre sa place au sein du 11 titulaire.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles