Rafael Nadal-Dominic Thiem, finale de Roland-Garros 2019 : à quelle heure et sur quelle chaîne ?

Rafael Nadal et Dominic Thiem s'affrontent dans un remake de la finale de l'année dernière. Rafael Nadal et Dominic Thiem s'affrontent dans un remake de la finale de l'année dernière.[Dave Winter/Icon Sport]

Rafael Nadal va-t-il soulever sa 12e Coupe des Mousquetaires ? Dominic Thiem va-t-il prendre sa revanche et remporter son premier titre du Grand Chelem ? La réponse sera connue, ce dimanche 9 juin, lors de la finale des Internationaux de France. Une rencontre à suivre en direct et en intégralité à partir de 15h sur France 2 et Eurosport 1.

Cette édition 2019 offre un remake de la finale de l'année dernière. Une finale à sens unique lors de laquelle l'Espagnol avait été sans pitié avec l'Autrichien, qui connaissait sa première finale en Majeur (6-4, 6-3, 6-2). L'issue sera-t-elle la même sur ce même court Philippe-Chartier ? Le numéro 4 a des raisons de croire à l'exploit.

Il a déjà battue le Majorquin à quatre reprises sur terre battue et pas plus tard qu'il y a un mois à Barcelone, où il a triomphé. «J'ai joué un très grand match contre lui, à Barcelone, se remémore Thiem. Je vais essayer de faire la même chose. Sur le plan physique, je me sens bien. Il s'agit pour moi d'un opportunité incroyable. Remporter ce titre répresente un grand rêve».

Mais sa mission n'en demeure pas moins presque impossible face à l'extra-terrestre Nadal pratiquement invincible sur l'ocre parisienne, avec seulement deux défaites concédés pour 92 succès Porte d'Auteuil. Et malgré un début de saison compliqué sur sa surface fétiche et quelques doutes sur l'état de son genou droit, le Taureau de Manacor a balayé les doutes au fil des semaines avec son sacre à Rome puis une quinzaine proche de la perfection avec un seul set perdu pour s'offrir une 12e finale.

Pour autant de sacre ? «C'est déjà un accomplissement d'être encore en finale, en particulier en revenant de moments difficiles, avec toutes mes blessures, confie le double tenant du titre. Mais aussi de pouvoir retrouver mon meilleur niveau». Un niveau qui pourrait permettre à l'empereur Rafael Nadal de faire toujours de Roland-Garros sa citabelle imprenable.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles