Equipe de France : Les Bleus se font plaisir en Andorre (0-4)

Auteur de l’ouverture du score, Kylian Mbappé a inscrit le 100e but de sa carrière à seulement 20 ans. Auteur de l’ouverture du score, Kylian Mbappé a inscrit le 100e but de sa carrière à seulement 20 ans.[Manuel Blondeau/Icon Sport]

L’adversaire était idéal pour repartir du bon pied et retrouver ses esprits trois jours après la claque reçue en Turquie (2-0). Et les Bleus n’ont pas laissé passer l’occasion sans forcer leur talent mais avec beaucoup de sérieux. Dans une ambiance beaucoup plus feutrée qu’à Konya et une atmosphère bien plus fraîche au milieu des Pyrénées, les champions du monde ont surclassé, ce mardi, une trop limitée équipe d’Andorre en éliminatoires de l’Euro 2020 (0-4).

Et c’était soir de première sur la pelouse synthétique de l’Estadi Nacional, située à plus de 1000m d’altitude et dont les coéquipiers d'Hugo Lloris se sont parfaitement accommodés. Dans une volonté d’apporter du sang neuf, Didier Deschamps a procédé à pas moins de sept changements dans son onze de départ, offrant leur première titularisation à Léo Dubois, Clément Lenglet, Kurt Zouma, dans une ligne défensive inédite et complétée par Ferland Mendy, et Wissam Ben Yedder, qui a bénéficié du forfait de dernière minute de Kinsgley Coman pour être aligné en pointe. Et l’attaquant du FC Séville (30e) ainsi que le défenseur d’Everton (60e) en ont profité pour débloquer leur compteur en sélection. Tout comme Florian Thauvin, auteur d’un magnifique retourné acrobatique sur un service de Kylian Mbappé juste avant la pause (45e). «Ce premier but est quelque chose d’important, qui met en confiance. Je l’attendais avec impatience. C’est un rêve qui se réalise», s’est réjoui le Marseillais.

Durement critiqué après sa prestation en Turquie, le numéro 10 tricolore, aligné côté gauche, a lui une nouvelle fois affolé les compteurs. D’une accélération suivie d’un ballon piqué parfaitement exécuté, il a ouvert le score (11e) et franchi la barre symbolique des 100 buts toutes compétitions confondues (13 en sélection, 87 en club) à seulement 20 ans et 180 matchs. Le meilleur moyen de se racheter pour lui comme pour l’ensemble des Tricolores. Et de partir en vacances l’esprit apaisé. D’autant que grâce à ce large succès, et la victoire de l’Islande contre la Turquie (2-1), l’équipe de France a retrouvé la première place de son groupe, à égalité avec les Turcs et les Islandais (9 points).

«On a mis beaucoup d’application, de sérieux, même si on aurait pu mettre quelques buts de plus. Mais ce n’est jamais évident sur ces pelouses-là», a confié à l’issue de la rencontre Didier Deschamps, satisfait de la réaction de son équipe. «Le groupe a bien réagi. (…) L’adversaire n’était pas le même, mais on a très bien fait les choses. On a bien commencé, on a mis beaucoup de qualité», a-t-il ajouté. Avant de fixer le cap pour la fin de ses qualifications avant de se retrouver au mois de septembre pour les réceptions de l’Albanie et de cette même équipe d’Andorre. «Il reste maintenant six matchs, dix-huit points, il va falloir cravacher pour tous les prendre». Rendez-vous dans un peu moins de trois mois.

Vous aimerez aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles