Neymar de nouveau visé par la justice brésilienne

Les 36 propriétés du joueur sont gelées par la justice. [ICON SPORT]

Déjà sous le coup de deux enquêtes portant sur les accusations de viol, Neymar est également visé par la justice brésilienne dans une affaire d’évasion fiscale.

Selon le journal Folha de Sau Paulo, la justice a décidé de geler tous les biens immobiliers du joueur. 36 propriétés appartenant à Neymar, à des membres de sa famille ou à ses entreprises sont concernées, précise le journal. 

Le gel des biens immobiliers signifie que le joueur – ou membre de son clan – ne peut vendre l’une de ces propriétés. Il peut en revanche vivre ou occuper les lieux.

Cette décision judiciaire fait suite à l’enquête ouverte 2015 pour évasion fiscale dans le cadre de son transfert du club de Santos au FC Barcelone en 2013, précise le journal brésilien. Le fisc réclame près de 15 millions d’euros à Neymar au titre d’arriérés.

Les ennuis s'accumulent

Cette nouvelle affaire s’ajoute aux deux enquêtes ouvertes récemment par la justice contre le footballeur. Neymar est accusé de viol par Najila Trindade, une jeune femme Brésilienne qu’il avait invitée à Paris en mai dernier. L’attaquant du PSG est également dans le viseur de la justice pour «divulgation de photos intimes». Au début de l’affaire, Neymar avait dévoilé dans une vidéo publiée sur Instagram des échanges privés avec son accusatrice.

A ces ennuis judiciaires s’ajoute également une nouvelle blessure, qui le prive de Copa America. Le footballeur souffre d’une «rupture ligamentaire» à la cheville droite.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles