Les Bleues ont souffert mais sont venues à bout du Brésil (2-1)

Amandine Henry a donné la victoire aux Bleues.[AFP]

L’équipe de France s’est imposée, dimanche soir, face au Brésil (2-1) lors des prolongations, au stade Océane au Havre. Elles affronteront les Etats-Unis ou l'Espagne en quart.

Les Bleues prennent le match par le bon bout. Les joueuses de Corinne Diacre évoluent haut sur le terrain et mettent sous pression les Brésiliennes. Une domination récompensée, pense-t-on, à la 23e minute. Très percutante sur le côté droit, Kadidiatou Diani déborde son adversaire direct et centre vers le point de pénalty. Valérie Gauvin parvient à pousser le ballon de la tête alors que Barbara, la gardienne du Brésil, tentait d’attraper la balle. Après intervention du VAR, le but est logiquement annulé.

Si les Brésiliennes retrouvent quelques couleurs, Sarah Bouhaddi est attentive sur les quelques opportunités adverses et les deux équipes rejoignent les vestiaires sur un score nul et vierge, après un premier acte plutôt agréable.

De retour sur le terrain, les Françaises repartent de l’avant et son récompensées. A la 52e minute, Diani pénètre dans la surface et glisse la balle en retrait pour Gauvin qui ouvre le score, pour de bon cette fois-ci (1-0).

Le Brésil est à deux doigts de revenir au score dans la foulée. Sur un coup-franc tiré par Marta, Cristiane effectue une tête lobée, détournée sur sa barre transversale par la portière des Bleues.

Mbock sauve les bleues

Ce n’est que partie remise pour les Auriverde. A la 64e minute, Marion Torrent est surprise dans son dos et Debinha en profite pour prendre la profondeur et centre. Sa tentative est repoussée par Wendie Renard mais le cuir revient sur Thaisa qui ajuste Sarah Bouhaddi. Le but est refusé dans un premier temps mais ensuite logiquement validé par le VAR (1-1). 

Dans leur lancée, les Brésiliennes terminent mieux la rencontre mais ne parviennent pas à mettre le but du K.O. Les deux équipes filent en prolongation. 

Si les Bleues reprennent du poil de la bête, il n'y a pas grand chose à se mettre sous la dent durant la première période. La plus grosse occasion est pour le Brésil. A la 105e minute, Geyse lance Debinha et trompe Bouhaddi, heureusement, Griedge Mbock revient et sauve la France. 

Il faut finalement attendre la deuxième période pour qu'Amandine Henry, à la réception d'un coup-franc d'Amel Majri, trompe Barbara et offre la victoire aux Bleues (2-1, 107e). 

Avec difficulté, l'équipe de France se qualifie pour les quarts et jouera contre les Etats-Unis ou l'Espagne qui s'affrontent ce lundi (18 heures).

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles