PSG : le départ de Dani Alvès avant celui de Neymar ?

Blessé, Neymar est venu saluer ses coéquipiers de la sélection brésilienne, dont son ami Dani Alves. Blessé, Neymar est venu saluer ses coéquipiers de la sélection brésilienne, dont son ami Dani Alves.[Lucas FIGUEIREDO / Brazilian Football Confederation (CBF) / AFP]

Après deux années au PSG, le défenseur Dani Alves a annoncé, ce dimanche, son départ du club de la capitale. Une première étape avant un éventuel transfert de son ami Neymar ?

Ils ne sont pas non plus inséparables, mais ils sont très proches. Lors de la signature de Neymar à Barcelone, en 2013, le latéral droit a pris son compatriote sous son aile, tel un grand frère. Les deux joueurs sont en contact régulier et partagent le même point de vue sur les échecs parisiens. 

Avant l'arrivée de «Ney» à Paris, à l'été 2017, Dani Alves s'était engagé en faveur du PSG alors qu'il devait rejoindre Manchester City. Son arrivée avait été déterminante dans celle du n°10 parisien quelques jours plus tard. Cette fois, il se murmure que les deux Brésiliens pourraient se retrouver de nouveau à Barcelone. Le défenseur de 36 ans aurait proposé ses services au Barça et sa signature serait un pas de plus vers un retour en Catalogne de Neymar. 

Un transfert estimé à 350 millions d'euros

Actuellement blessée, la star brésilienne est au coeur de nombreuses rumeurs de transfert et une somme autour de 350 millions d'euros est évoquée. Pour faire baisser le prix, les dirigeants barcelonais seraient susceptibles de proposer quelques joueurs (Coutinho, Dembélé, Rakitic ou Umtiti) et de l'argent.

Un tel mouvement serait en adéquation avec le nouveau virage souhaité par le PSG depuis l'arrivée de Leonardo en tant que directeur sportif. Plus question pour le nouvel homme fort parisien de laisser les joueurs passer au-dessus de l'institution. Les nombreux privilèges dont à bénéficié l'Auriverde depuis son arrivée à Paris ont souvent été pointés du doigt par les observateurs. 

De plus, l'investissement de plus de 220 millions d'euros des dirigeants qataris n'a pas été rentabilisé, surtout à cause des blessures de Neymar. Pour le moment, ce dernier n'a pas publiquement fait part de ses velléités de départ. 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles