Le XV de France lance sa préparation au Mondial sans certitudes

Les joueurs de Jacques Brunel n'ont pas vraiment de certitude avant commencer la préparation pour le mondial. Les joueurs de Jacques Brunel n'ont pas vraiment de certitude avant commencer la préparation pour le mondial. [Philippe LOPEZ / AFP]

Après la sélection, la préparation. Les premiers joueurs convoqués par Jacques Brunel pour préparé la Coupe du monde au Japon (20 septembre-2 novembre) se réunissent ce mardi au CNR de Marcoussis.

C’est par ordre étalé que les Bleus rejoignent l’encadrement de l’équipe de France. Pour le moment, ils ne sont que huit à rallier le rassemblement, ceux dont la saison s’est terminée dès la phase régulière du Top 14. Le 1er juillet, ils seront rejoints par les barragistes, et enfin par les demi-finalistes et les finalistes, le 6 juillet. Le groupe sera alors composé des 31 joueurs sélectionnés pour le mondial, en plus de six suppléants.

Le XV de France aura alors plus de deux mois pour emmagasiner de la confiance et prendre quelques repères. Car il en manque terriblement. Depuis plusieurs années, le rugby français traverse la plus grave crise de son histoire. Sur le terrain, le manque d’identité et d’efficacité des Bleus est constamment pointé du doigt par les observateurs. Ils n’ont plus remporté le Tournoi des Six nations depuis 2010, pire, ils ne sont apparus que deux fois sur le podium de la compétition européenne depuis.

L'espoir suscité par la double couronne mondiale des Bleuets 

Des résultats à l’opposé de la jeune génération représentée par les Bleuets. Les Tricolores sont parvenus à conserver deux années de suite leur couronne mondiale. De quoi espérer un avenir plus radieux pour le rugby français. Certains pensent déjà à cette classe pour représenter la France lors de la prochaine Coupe du monde en 2023 dans l'Hexagone.   

Avant de se projeter aussi loin, le capitaine Guilhem Guirado et ses partenaires auront l’orgueil de faire bonne figure lors de l’édition nippone. Elle commence dès ce mardi. Les Bleus vont enchaîner plusieurs stages : en PACA (du 16 au 26 juillet) et près de Valence en Espagne (du 1er au 10 août). Trois matches amicaux sont au programme. Le premier à Nice, le 17 août face à l’Ecosse, une deuxième rencontre, à l’extérieur cette fois, face au XV du Chardon le 24 août et la dernière le 30 août au Stade de France face à l’Italie.

Il sera ensuite temps de se rendre au Japon pour passer aux choses sérieuses. Placée dans le groupe C en compagnie de l’Angleterre, des Tonga, des États-Unis et de l’Argentine, l’équipe de France entre en lice le 21 septembre face aux Pumas argentins.

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles