Novak Djokovic décroche un cinquième Wimbledon en battant Roger Federer au terme d'une finale historique

[PA Images / Icon Sport]

Quel mental ! Novak Djokovic a décroché son cinquième titre sur le gazon de Wimbledon après une finale d'anthologie face à Roger Federer (7-6, 1-6, 7-6, 4-6, 13-12).

Par où commencer ? Dans une rencontre qui est entrée dans la légende du tournoi, les deux hommes se sont livrés une bataille de 4h57 avec pour la première fois de l'histoire, un tie-break pour les départager. Le tenant du titre, n°1 mondial, a conservé sa couronne.

Après un scénario complètement fou, le dernier coup droit de Roger Federer a pris la direction du ciel londonien qui venait de perdre sa lumière. Le Suisse est tombé face à l’increvable serbe qui remporte son 16e titre du Grand Chelem, égalant Bjorn Borg.  Il est désormais à quatre longueurs du record de victoires en Majeurs détenu par Federer (20).

Il aura fallu cinq sets et le premier tie-break à 12-12 de l’histoire pour que « Nole » n’y parvienne. Le Serbe a écarté deux balles de match au 5e set. « Rodger », maître des lieux, est pourtant passé tout près d’un 21e sacre en Grand Chelem. Mais « Djoko » n’a pas cédé. Il a notamment sauvé deux balles de match à 8-7 (ce qui devrait hanter le Suisse et ses supporters).

« C’était la finale la plus tendue de ma carrière, a confié Djokovic. Malheureusement, dans ces matchs, un des joueurs doit perdre. C’est assez irréel de revenir de deux balles de match et de gagner. Quand j'avais cinq ans et que je rêvais de devenir un joueur de tennis, je m'imaginais ici. C'est spécial. »

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles