Tour de France : les 5 dernières victoires françaises lors d'un 14 juillet

En remportant l'étape de montagne entre Saint-Girons et Foix, en 2017, Warren Barguil (Sunweb) a mis fin à une disette de 12 ans pour le cyclisme français un 14 juillet. En remportant l'étape de montagne entre Saint-Girons et Foix, en 2017, Warren Barguil (Sunweb) a mis fin à une disette de 12 ans pour le cyclisme français un 14 juillet.[PHILIPPE LOPEZ / AFP]

Une victoire sur le Tour de France, en particulier le jour de la fête nationale, est toujours spéciale pour les coureurs français et les spectateurs. Retrouvez les cinq derniers vainqueurs français lors d'une étape sur la Grande Boucle un 14 juillet à l'approche de la 9e étape du Tour de France 2019 entre Saint-Etienne et Brioude.

Warren barguil - 2017

En remportant l'étape de montagne entre Saint-Girons et Foix (Ariège), Warren Barguil (Sunweb) met fin à une disette de 12 ans pour le cyclisme français. Le grimpeur français remportera également le maillot à pois de cette édition 2017. 

David Moncoutié - 2005

Une victoire au panache ! Le coureur de la Cofidis s'échappe à 37 km de Digne-les-Bains (Alpes-de-Haute-Provence) pour un succès solitaire lors d'une étape de moyenne montagne. Il faudra plus de dix ans pour voir un autre français triompher le jour de la fête nationale. 

Richard Virenque - 2004

Il a marqué l'histoire du sport français. Richard Virenque, c'est sept maillots à pois ramenés jusqu'aux Champs-Élysées. Ce 14 juillet-là, le pensionnaire de la Quick-Step fausse compagnie à Axel Merckx pour défiler en solo à Saint-Flour, en Auvergne. 

Laurent Jalabert - 2001

Il avait déjà remporté une étape le 14 juillet 1995, à Mende (Lozère), et Laurent Jalabert (CSC Tiscali) remet ça en 2001. Lors d'une étape partie de Strasbourg (Bas-Rhin), il part seul à 7 km de l'arrivée pour rejoindre Colmar (Haut-Rhin). Cette année-là, le natif de Mazamet (Tarn) parvient à conserver le maillot à pois jusqu'au bout... et même plus car il sera de nouveau le meilleur grimpeur de l'édition 2002 du Tour. 

Laurent Brochard - 1997

Deux ans avant l'un des plus mauvais souvenirs du cyclisme, l'affaire Festina, Laurent Brochard fait vibrer les Français lors de ce jour si spécial. Et de quelle manière ! Accompagné par Richard Virenque (Festina), Jan Ullrich (Deutsche Telecom) et Marco Pantani (Mercatone Uno), Brochard, maillot de meilleur grimpeur sur les épaules, profite du travail d'équipe de Virenque pour franchir en premier la ligne d'arrivée à Loudenvielle (Hautes-Pyrénées). 

À suivre aussi

Ailleurs sur le web

Derniers articles